/entertainment/celebrities
Navigation
Musée de la civilisation

L’univers éclaté de Michel Tremblay

Coup d'oeil sur cet article

En 1968, Les belles-sœurs provoquent un véritable bing-bang culturel. Depuis, Michel Tremblay n’a jamais cessé d’écrire en s’inspirant de sa famille, de ses proches, combinant imagination, souvenirs, émotion... En donnant la parole au vrai monde...

Joué un peu partout sur la planète, Michel Tremblay s’amène sur une scène où il n’aurait jamais pensé s’illustrer. Le prolifique auteur entre au Musée par la grande porte, celle de l’émotion. À compter d’aujourd’hui, le Musée de la civilisation à Québec présente L’univers de Michel Tremblay, que l’on présente à juste titre comme une installation multimédia.

Plus qu’une exposition, c’est une immersion dans le monde de Michel Tremblay. Au point où on a pratiquement l’impression de côtoyer ses personnages, de se balader dans les ruelles du Plateau Mont-Royal qui l’a vu naître et qui a mis au monde un auteur immense à dimension humaine. Parmi ses écrits, 28 pièces de théâtre, 22 romans, sept scénarios, deux comédies musicales, un livret d’opéra... Traduites dans 35 langues, on compte plus de 1 600 mises en scène de ses œuvres un peu partout dans le monde.

S’il n’y a qu’un seul objet ayant réellement appartenu à Michel Tremblay – une simple boîte de chocolats Lowney’s dans laquelle sa mère conservait précieusement ses photos de famille – il y a en revanche, plein d’images et de textes projetés sur les murs, format géant. De nombreux extraits visuels et sonores couvrant plus de 40 ans, entrevues, pièces, témoignages de même que des extraits de textes que tous peuvent lire ou écouter en prenant place sur des bancs du parc Lafontaine.

Prendre le temps

Muni d’un audioguide, le visiteur pénètre dans L’univers de Michel Tremblay tant au plan créatif que biographique avec Michel en cinq temps, cinq stations survolant sa vie à différentes étapes charnières, à travers des extraits judicieusement sélectionnés et révélateurs.

Pour la suite, les visiteurs ont le choix. Pénétrer dans un des trois grands cubes rappelant les hangars de son quartier, pour entrer de pied ferme dans son monde. Son enfance d’abord, puis la cuisine évoquant celle des Belles-sœurs, où on peut entendre les éloquents témoignages d’André Brassard, Rita Lafontaine, Denise Filiatrault et René Richard Cyr qui ont tous côtoyé Michel Tremblay de très près.

Dans le troisième, une loge d’un club de la Main, où les fans de l’auteur peuvent se contenter et voir ou revoir des extraits de ses œuvres. En tout, 1 heure 30 minutes d’archives. Tout autour, des images vivantes du quartier, pour permettre de s’imprégner du monde dans lequel Tremblay a grandi, tout en savourant les textes dits par les Normand D’Amour, Marie-Évelyne Baribeau et Guylaine Tremblay.

Des images et des textes enveloppant à condition de prendre le temps de lire, d’écouter. Chapeau à toute l’équipe de création de L’univers de Michel Tremblay, qui se poursuit jusqu’au 18 août 2013.

Commentaires