/news/health
Navigation

10 fois moins cher

10 fois moins cher
Photo le journal de montréal, stephan dussault Vous pouvez économiser une petite fortune en allant acheter certains médicaments aux États-Unis.

Coup d'oeil sur cet article

PLATTSBURGH  |  Aux États-Unis, il en coûte 4 $ pour un mois de Prozac. Des milliers de pharmacies vendent des médicaments sous ordonnance à ce prix. Et vous pouvez en profiter.

Ras-le-bol de payer le gros prix pour vos médicaments ? Apportez votre ordonnance dans une pharmacie de Plattsburgh, dans l’État de New York. Dans plusieurs cas, vous allez payer de 5 à 10 fois moins cher qu’au Québec.

C’est ce que le Journal a constaté en se rendant dans trois pharmacies de cette ville frontalière, située à une centaine de kilomètres de Montréal.

Au Walmart local, on offre 131 médicaments sous ordonnance à 4 $ par mois. Parmi les choix proposés, des pilules pour soigner l’asthme, le cholestérol, l’arthrite, le cancer, les allergies, le diabète et les problèmes cardiaques et de santé mentale.

L’offre ne concerne que les médicaments génériques, c’est à dire des médicaments identiques aux originaux, mais dont le brevet d’exclusivité est échu.

Par exemple, pour une ordonnance de fluoxétine, l’ingrédient actif du Prozac, la facture totale est de 4 $ pour un mois comparativement à 27,50 $ pour un Québécois assuré par le régime public d’assurance médicaments dont c’est la première prescription du mois.

Et il n’est pas toujours nécessaire d’y retourner chaque mois. Si le médecin accepte de remplir une ordonnance pour trois mois de pilules, des chaînes américaines ajoutent même un autre rabais. Chez Target et chez Walmart, c’est 10 $ que vous payez pour trois mois de terbinafine, qui soigne des infections de la peau au lieu de 112,71 $ au Québec, soit plus de 10 fois moins cher.

Ordonnances acceptées

Et, surprise, les pharmaciens de certains États américains acceptent les ordonnances émises par un médecin québécois. C’est le cas à New York.

« Tant que l’ordonnance de votre médecin est lisible, c’est à dire écrite en anglais, ça me va », nous a répondu Preston Sellars, pharmacien au Target de Plattsburgh.

« Je demande aussi un numéro de téléphone pour contacter le médecin canadien en cas de besoin», nous dit Jason Bezio, le pharmacien superviseur du Kmart. Dans cette grande surface, c’est 5 $ qu’on demande pour une prescription d’un mois. Et il faut payer 10 $ par an pour s’abonner au programme, qui inclut toute la famille.

En contrepartie, des États comme la Floride imposent que la prescription soit d’un médecin américain. Les snowbirds doivent donc transporter pour plusieurs mois de médicaments avec eux ou débourser environ 40 $ pour rencontrer un médecin américain lors d’un renouvellement.

Malgré ces bas prix, Preston Sellars ne reçoit qu’une dizaine de Québécois par mois. « Vous n’êtes pas au courant que nous offrons ces prix et que vous pouvez en profiter sans devoir passer par un médecin américain », estime-t-il.

« Les prescriptions remplies par un pharmacien américain ne sont pas remboursées », précise Claude Morin, de la Régie de l’assurance maladie du Québec. Il s’est quand même dit « impressionné » par les écarts de prix soumis par le Journal.

« Le plus important est d’être bien suivi par le pharmacien, comme la vérification des effets secondaires », ajoute Diane Lamarre, présidente de l’Ordre des pharmaciens du Québec.

Concurrence féroce

Les différences de prix s’expliquent par la concurrence féroce aux États-Unis.

« Ici, les règles nous empêchent d’offrir les mêmes programmes », dit Alex Roberton, de Walmart Canada.

Au Québec, le pharmacien doit s’en tenir au prix du médicament fixé ici. De plus, ce pharmacien a droit à un montant fixe de 8,44 $ par prescription dans le cas des patients assurés par le régime public. Finalement, la RAMQ impose un montant de 16 $ pour la première prescription du mois. Dans ces conditions, impossible d’offrir des médicaments à 4 $.

« À l’opposé, le marché américain de la pharmacie est un peu sauvage, lance Normand Cadieux, directeur général de l’Association des pharmaciens propriétaires du Québec. Dans un commerce, la pharmacie n’a parfois pour but que d’attirer la jeune mère de famille, qui achètera autre chose. C’est pour cela qu’on vend parfois les médicaments à perte. »

Aux États-Unis, les petites pharmacies sont en furie contre Walmart depuis 2006, quand le géant a déployé son programme de médicaments à 4 $. Depuis, plusieurs concurrents comme Target, Kmart et Walgreens ont copié le concept.

Et à peu près tous les coups sont permis. En 2009, la chaîne Giant Foods a même offert gratuitement à ses clients les prescriptions d’antibiotiques.

Cher la pilule
Médicaments
Prix payé
ici*
Prix payé
É.-U.
Par pilule
ici
Par pilule
É.-U.
Terbinafine (infection)
37,57 $
4 $
1,25 $
0,13 $
Mégestrol (cancer)
28,95 $
4 $
0,97 $
0,13 $
Fluoxétine (dépression)
27,50 $
4 $
0,92 $
0,13 $
Carvedilol (cœur)
27,09 $
4 $
0,90 $
0,13 $
Paroxétine (anxiété)
24,35 $
4 $
0,81 $
0,13 $
Lovastatine (cholestérol)
24,29 $
4 $
0,81 $
0,13 $
Bénazépril (pression artérielle)
23,82 $
4 $
0,79 $
0,13 $
Céphalexine (antibiotique)
23,28 $
4 $
0,78 $
0,13 $
Glimépiride (diabète)
22,62 $
4 $
0,75 $
0,13 $
Cyclobenzaprine (relaxant musculaire)
22,54 $
4 $
0,75 $
0,13 $
Ranitidine (acide gastrique)
22,36 $
4 $
0,75 $
0,13 $
Tamoxifène (cancer)
19,56 $
4 $
0,65 $
0,13 $
*Prix pour la première prescription du mois d’un patient assuré par le régime public d’assurance médicaments. Cette prescription inclut une franchise mensuelle de 16 $.

Sur le même sujet
Commentaires