/news/education
Navigation
Intimidation | Loi

Les commissions scolaires défavorables

josee-bouchard
Photo Didier Debusschere

Coup d'oeil sur cet article

Certaines dispositions du projet de Loi visant à lutter l’intimidation et la violence à l’école « alourdiraient » le travail plaide la Fédération des commissions scolaires du Québec.

«C’est évident que nous sommes dans une opération bureaucratique à travers ce projet de loi-là », a conclu Josée Bouchard, présidente de la Fédération des commissions scolaires du Québec avant de faire son entrée au Salon bleu pour la poursuite des travaux de la Commission parlementaire sur le projet de loi 56.

«Je ne voudrais pas que le message de fond sur l’intention de la ministre de vouloir contrer la violence et l’intimidation à l’école, car ça demeure une bonne décision du gouvernement», a-t-elle ajouté.

«Il y a déjà toutes sortes de programmes contre la violence», a précisé Mme Bouchard qui ne veut pas qu’on ajoute «la tâche de notre monde sur le terrain»

Plus de détails suivront.

Commentaires