/lifestyle/books
Navigation
livres d'ici

La haine des bébés

Coup d'oeil sur cet article

J'haïs les bébés
de François Barcelo
Édition Les 400 coups, 144 pages.

François Barcelo est un auteur prolifique dont l'imagination déborde avec bonheur les frontières du réel. Il est l'auteur de plusieurs romans pour adultes, d'essais, de romans pour la jeunesse ainsi que de recueils de nouvelles.

Son talent et sa longue expérience en écriture lui ont permis de remporter le prix du Gouverneur général pour La fatigante et le fainéant, et son roman Cadavres a été adapté au grand écran, en 2008, par le cinéaste Érik Canuel. Après J'haïs le hockey, qui a intéressé un cinéaste également, Barcelo présente le deuxième roman de la série : J'haïs les bébés. Une autre histoire effarante, qui sera traduit en anglais comme l'a été le premier, I hate hockey. Le troisième de la série est en route et s'intitulera J'haïs les vieux. Un titre dont l'auteur même s'amuse à dire : « je peux me le permettre, j'ai 70 ans ! »

Vivianne est une femme dans la cinquantaine qui hait tellement les bébés qu'elle refuse toutes les situations où il y a des bébés ; prendre l'avion à côté d'un bébé qui n'arrête pas de brailler la rend folle. Vivianne déteste tellement les bébés qu'elle fait croire à ses propres enfants qu'elle sera à l'étranger, dans le Sud, pour Noël, alors qu'elle entend s'installer dans une maisonnette de Percé, seule.

surprise nocturne

La première nuit, un panier est laissé devant la porte de Vivianne. Dans ce panier, un poupon naissant, avec une note remplie de fautes : « prand soin de moi, grand-mamand. »

Vivianne comprend vite qu'il s'agit là d'un coup de sa propre fille et décide d'abréger les jours de l'enfant.

Or, rien ne se passera comme Vivianne voudrait. Difficile de se débarrasser d'un bébé quand les cabanes voisines sont remplies de touristes français en motoneiges, et quand nos pas laissent des traces dans la neige...

 
La Saline Tome 1, L'imposture
de Louise Lacoursière

Lorsqu'Antoine Peltier revient dans son village natal après ses études en médecine, le vieux docteur Lebel lui confie des patients et la clientèle de La Saline, un hôtel de renommée internationale pour ses cures d'eaux thermales. C'est là que le jeune médecin fait la rencontre de Judy, une séduisante et énigmatique Américaine, veuve, de qui il tombe follement amoureux. Or, Antoine est un anticonformiste qui n'hésite pas à confronter les préjugés et certaines traditions rurales pour le bien-être de ses malades. Ainsi, il refuse d'obéir aux diktats de l'Église omniprésente, ose pratiquer des chirurgies risquées et remet en question les méthodes de son mentor.

La Saline Tome 1, L'imposture
Louise Lacoursière
Édition Libre Expression,
376 pages.

La ville oubliée
de Roger Gariépy

Au début du siècle dernier, alors que plusieurs familles francophones fuient les conditions de vie difficiles au Québec, une petite ville dans l'Ouest canadien, Lesser Slave Lake, s'ouvre au peuplement. C'est dans ce contexte, en 1909, que Joseph-Omer Boulanger et sa femme, tout comme Honoré et Antoinette Corbeil, s'y installent. Un projet fantastique est sur le point de se réaliser faisant un passage pour une voie ferrée reliant l'ensemble du territoire, d'ouest en est. Mais à ce moment, le Canada entre en guerre et un destin cruel viendra s'abattre sur la ville remplie de promesses.

La ville oubliée,
Roger Gariépy,
Édition Guy Saint-Jean,
328 pages.

La méthode SASS
de Cynthia Sass

La nutritionniste Cynthia Sass propose un programme minceur dont les résultats sont durables. Perdre du poids de manière sécuritaire et efficace sans se priver est le but de ce livre. Le secret de sa méthode repose sur des combinaisons alimentaires au pouvoir amaigrissant reconnu, qui accélèrent le métabolisme et le remettent en fonction pour un bon départ. Cynthia Sass donne des conseils et des explications pour savoir quoi manger et pour reconnaître les déclencheurs émotionnels qui causent vos fringales. Le programme minceur dure trente jours et propose de maigrir sans avoir faim.

La méthode Sass
Cynthia Sass,
Édition de l'homme.
304 pages.

Commentaires