/sports/others
Navigation

Le golf avant la grisaille

gold l'auberivière
Photo Didier Debusschère La grisaille de ce début du mois d’avril ne freine aucunement les mordus de golf. Ces derniers ont frappé leurs premières balles jeudi au golf de L’Auberivière, à Lévis.

Coup d'oeil sur cet article

La fonte des neiges hâtive a permis aux golfeurs de frapper leurs premières balles avant Pâques cette année. Leurs ardeurs seront toutefois ralenties cette semaine, alors que le temps gris et des flocons sont prévus.

Parmi les terrains ayant ouvert leurs portes dans la région de Québec, le club L’Albatros de l’arrondissement Sainte-Foy et celui de L’Auberivière à Lévis ont accueilli leurs premiers golfeurs jeudi dernier.

« C’est sûr que jeudi, ça prenait des braves », résume Pierre Bégin, directeur des opérations au golf de L’Auberivière de Lévis. Depuis l’ouverture, plus d’une centaine de personnes par jour ont foulé les verts de ce terrain. « En 20 ans d’existence, c’est la première fois que nous ouvrons durant la fin de semaine de Pâques. Si ce n’était pas de la bordée de neige récente que nous avons eue, nous aurions ouvert une semaine plus tôt. Il reste encore de la neige sur le terrain, mais les gens s’amusent, et c’est le principal. »

L’achalandage hâtif en début de saison impressionne chaque année le directeur des opérations. « Je trouve ça surprenant tous les ans, mentionne M. Bégin. Je trouve ça le fun de voir tous ceux qui ont la piqûre. »

Météo

L’an dernier, la saison printanière avait été désastreuse pour les propriétaires de terrain de golf. « Ç’a été épouvantable, se remémore M. Bégin. Si nous perdons un mois, nous ne pouvons pas le reaprendre. » Il souligne au passage que les bulletins météo en continu sont la bête noire des dirigeants de clubs. « Aussitôt qu’ils prévoient de la pluie, même s’il ne tombe pas une goutte de la journée, nous voyons une diminution des réservations », observe-t-il.

Grisaille à l’horizon

Comble de malheur pour les propriétaires de terrain, les golfeurs seront peut-être forcés de ranger leurs bâtons cette semaine, alors qu’Environnement Canada prévoit de la pluie et même des flocons de neige. Le mercure oscillera entre 1 et 9 °C.

Commentaires