/homepage
Navigation

De chanson en chanson

Coup d'oeil sur cet article

Lettre à Durham

« J’ai eu le goût de répondre à Lord Durham qui prédisait l’assimilation des francophones après la rébellion de 1837-1839, dans un rapport proposant des solutions aux problèmes des colonies. Cent soixante-dix ans plus tard, les Québécois sont encore debout et parlent toujours français », explique l’auteur des paroles, Nicolas Boulerice.

Le Dragon de Chimay

« On était coincés en Belgique par l’éruption du volcan islandais. Un matin qu’on se promenait à Chimay, le portail du château s’est ouvert et nous avons fait la connaissance d’une dame de 82 ans qui nous a fait visiter sa « maison » et raconté l’histoire d’une vraie sorcière », raconte Nicolas Boulerice, qui a composé les paroles de cette chanson.

Le Winnebago

Un reel composé par Olivier Demers sur le bouzouki de Simon Beaudry, à bord du Winnebago qui menait le groupe à Rimouski, seul véhicule de location disponible pour le voyage.

Le Souhait

Première chanson écrite par Olivier Demers, inspirée par l’engagement amoureux. « Ça a sorti tout seul, très vite... »

Le Diable et le fermier

« Écrite pour dénoncer tout ce qui se passe autour des gaz de schiste dans une vidéo engagée avec Les Charbonniers de l’enfer et Galant, tu perds ton temps. Nous avons décidé de la reprendre sur disque à notre manière », dit Nicolas Boulerice.

La Soirée du hockey

« D’abord renversés de voir que Radio-Canada mettait fin à la télédiffusion de La Soirée du hockey, on n’en croyait pas nos yeux quand on a réalisé, lors d’une tournée dans l’Ouest, que CBC/Radio-Canada la présentait toujours... en anglais! Ça fait partie des inégalités que nous voulons dénoncer », lance Olivier Demers, qui a écrit la musique de la pièce.

Commentaires