/homepage
Navigation

Et la « Romaine Coke »?

La CSN et la FTQ ne s’entendent pas au sujet du trafic sur le chantier d’Hydro-Québec

Coup d'oeil sur cet article

Selon Bernard « Rambo » Gauthier, le désormais célèbre représentant de la FTQ-Construction sur la Côte-Nord, il n’y a aucun problème de drogue sur le chantier de la Romaine, malgré les rumeurs incessantes qui circulent à cet effet.

La réalité est tout autre, affirme-t-il avec conviction. « La seule drogue qui circule là-bas, c’est les mouches noires! Les gars se font piquer à mort (l’été), c’est débile... », a-t-il répondu à la blague en entrevue, démolissant à sa façon le « mythe » de la « Romaine Coke » (Rhum & Coke), surnom donné par les Nord-Côtiers au mégachantier.

Le représentant syndical ne dit pas qu’il n’y a aucune drogue qui circule sur le chantier, mais il ridiculise le cri d’alarme lancé il y a un an par la CSN-Construction et son président, Aldo Miguel Paolinelli. Ce dernier avait alors déclaré que « le problème est grave » puisque des revendeurs « très actifs » imposent leur loi. Il avait ajouté que « la vente et la consommation de drogue menacent la sécurité des travailleurs », une sortie survenant dans un contexte visant à dénoncer l’intimidation sur le chantier.

Changement de discours

Un an plus tard, M. Paolinelli ne tient plus le même discours et affiche une grande prudence. « Je ne veux pas m’étendre là-dessus. Je ne veux pas contribuer à alimenter toutes sortes de rumeurs. Oui, nous avions sonné l’alarme. Maintenant, Hydro-Québec ne nous a jamais fait rapport et on n’a pas eu d’autres commentaires de travailleurs à ce sujet; donc, j’imagine que les choses sont beaucoup plus surveillées et que, par le fait même, il y a eu un effet positif.

« Eux autres (la CSN-Construction), ils ont fait tout un show de boucane. Ça fait deux ans qu’ils beuglent et qu’ils se lamentent », répond « Rambo », qui n’est pas tendre envers la centrale syndicale concurrente. « Ils étaient en mode panique, je sais pas trop, et cherchaient de la marde où il n’y en a pas. »

« La sécurité industrielle d’Hydro-Québec a fait des efforts incroyables, la Sûreté du Québec, la GRC ont fait des efforts incroyables pour essayer de trouver quelque chose, puis ils ne sont pas capables de rien trouver. Je ne te dis pas qu’ils ne trouveront rien un jour, mais ça fait deux ans que ça braille. J’imagine que si c’était si grave, à un moment donné il y a de quoi qui sortirait. »

Pas pire qu’ailleurs

« De la drogue, il y en a dans les bars, il y en a partout, ajoute « Rambo ». Le problème de la drogue est planétaire, il ne s’adresse pas juste à la Romaine. C’est un chantier merveilleux; il n’y en a pas d’hostie de problème. Moi, je ne sais pas tout ce qui se passe non plus le soir et ce qu’ils font, passé les heures de travail, je m’en "contre-calice". En autant que le gars, le matin, est apte à faire son travail, le reste ce n’est pas de mes affaires et ce n’est pas des affaires de personne. »

Commentaires