/lifestyle/books
Navigation
Livres jeunesse

Une quête identitaire

Coup d'oeil sur cet article

À la recherche du bout du monde
de Michel Noël
Les éditions Hurtubise,
248 pages,
pour les jeunes de 12 ans et plus

Wapush est un jeune Amérindien très différent des autres... Il est né avec une bosse sur le dos et un bec-de-lièvre (d’où son nom, qui signifie « lièvre » en algonquin). Et malgré sa timidité, expliquée par son physique anormal, Wapush a des rêves plein la tête et il est des plus courageux. C’est ainsi qu’il partira à la recherche du bout du monde, en faisant la promesse aux siens de revenir leur en parler...

Il est difficile de se prononcer clairement sur ce roman (à savoir à quel point on l’a aimé), mais une chose est certaine, son originalité et son souci d’être le plus fidèle possible à la culture des peuples autochtones ne laisseront personne indifférent.

Si tu aimes les histoires hyper imagées, tu seras largement servi par celle-ci, car l’auteur Michel Noël dépeint un univers des plus impressionnants. Ses mots sont choisis avec soin et ses descriptions nous donnent le goût de voyager par-delà la toundra !

Le côté poétique du récit m’a énormément plu ainsi que la morale qui s’en détache, à savoir que dans le fond, toutes les quêtes que nous entreprendrons au cours de notre vie – toutes, sans exception – nous mèneront à trouver les répon­ses à l’intérieur de nous-mêmes, en repous­sant nos limites et en nous forçant à nous ouvrir au monde...Je dois par contre t’avertir que, si le sort des animaux te tient à cœur, tu risques de sursauter à certains passages du bouquin parce qu’on détaille très bien de quelle façon les animaux sont chassés, tués, apprêtés et mangés. Par contre, il est bien de voir que le tout est fait avec respect en suivant les traditions des peuples autochtones.

Je relève quand même un petit point négatif dans ce livre : il est divisé en deux parties et je trouve que le lien se fait plutôt mal entre la première section de l’histoire et la seconde... On dirait qu’on nous balance directement au cœur d’un nouveau récit.

Avant que j’oublie : chapeau à l’auteur Michel Noël pour avoir créé le personnage de Wapush, ce jeune inspirant qui est à la recherche du bout du monde !

Bref, je dois avouer que ça m’a pris quelques chapitres avant d’embarquer à fond dans l’histoire, mais la tournure de l’intrigue et la fin m’ont particulièrement charmée.

 
petaluda et la princesse itzel
de Sophie-Luce Morin, illustrations de Julie Besançon

Superbe nouvelle petite série de livres illustrés racontant les aventures de la charmante Petaluda Papil­lon (ou Papillon Papillon, puisque « petaluda », en grec, veut dire « papillon »). Un jour, Petaluda fait la rencontre d’un papillon spécial, un monar­que mauve, qui l’entraînera dans une aventure complètement loufoque : ils iront visiter la princesse Itzel, au Mexique pour lui remettre une bague qui lui appartient. Petaluda ignore totalement que c’est elle qui sauvera la princesse et son royaume de la crise qu’ils traversent... En passant, outre ce premier tome, les deux volets suivants (Petaluda et Aponi, la fille du chaman ainsi que Petaluda et la princesse Emiko) sont déjà disponibles ! Une série coup de cœur à découvrir sans faute.

Petaluda t.1. : et la princesse itzel
Sophie-Luce Morin, illustrations de Julie Besançon
Les éditions Cornac (collection Primo), 120 pages, pour les 7 à 12 ans

La clé à molette
d’Élise Gravel

Voici une excellente façon d’apprendre dès maintenant à votre tout-petit comment ne pas gaspiller inutilement de l’argent et lui ouvrir les yeux sur cette société de surconsommation. Mais ne vous inquiétez pas, le tout est présenté sous la forme d’une petite histoire simple, rigolote et sympathique. Bob a brisé son vélo ce matin et pour le réparer, il a besoin d’un outil particulier : une clé à molette. Le hic : il ne trouve pas sa clé à molette. Il décide donc d’aller au magasin s’en acheter une autre, mais une fois sur place, le vendeur lui offre tout sauf une clé à molette. Réussira-t-il à se contrôler et à vraiment acheter ce dont il a besoin ?

La clé à molette
Élise Gravel
Éditions la courte échelle,
32 pages, à partir de 4 ans

as-tu vu mon œuf ?
de Richard Scarry

Bien que Pâques soit fini depuis deux semaines, cet album est beaucoup trop mignon pour que je n’en glisse pas un mot dans ma chronique ! Et puis, son histoire est belle à raconter en tout temps, pas seulement dans la période de Pâques... En plus, il s’agit d’un « livre à toucher » ! Effectivement, on invite votre enfant à mettre son doigt dans le petit trou, tout au long de sa lecture, pour aider Madame Poule à retrouver son œuf (il touchera un petit duvet jaune super doux). Cet album vient sans aucun doute d’être classé dans ma pile de livres « trop mignons » !

As-tu vu mon œuf ?
Richard Scarry
Albin Michel jeunesse,
20 pages,
pour tout-petits

Commentaires