/entertainment/music
Navigation
muzik pop rock

Époque inoubliable

Coup d'oeil sur cet article

Le label montréalais Unidisc, qui est l’une des références mondiale du disco, ouvre son catalogue le temps d’un voyage fantastique dans le temps.

Le saviez-vous ? Avec ses clubs, ses distributeurs et ses artistes, Montréal était une plaque tournante majeure du disco, au même titre que des villes comme New York et Philadelphie. Et Unidisc, label indépendant lancé ici par George Cucuzzella en 1977, y était pour beaucoup. Contrairement à la quasi-totalité des artistes et artisans qui ont été refoulés en même temps que le disco, Unidisc a continué à grandir, jusqu’à devenir un poids-lourd dans les mondes de l’édition et de la distribution de la musique. Son catalogue est très varié, mais son cœur est dance. Et ce cœur est grand, si grand même qu’on se demandait depuis longtemps quand Unidisc ressortirait ses bijoux dans une nouvelle compilation. Nos vœux seront exaucés mardi à la sortie de A Night To Remember, un CD double mixé par les DJ émérites Jojo Flores de Montréal et Tony Okungbowa. « C’était mon vœu à moi aussi depuis longtemps, sympathise Francis Cucuzzella, numéro deux chez Unidisc (après son père) et grand fan de musique dance. Nos dernières compilations remontent aux années 90 – en collaboration avec le 5 à 8 de CKMF-, et depuis, la musique et les goûts ont beaucoup évolué. Jojo et Tony, par leur choix et les mix qu’ils ont faits, nous emmènent dans le passé, mais démontrent en même temps la pertinence et la richesse de cette musique. » « Cette musique est loin d’être passé date !, renchérit Jojo Flores. Je joue encore régulièrement certaines de ces tracks, telles celles de France Joli ou Gino Soccio, et elles sont aussi efficaces qu’à l’époque. »

Pas que du disco

Les 32 pistes sélectionnées datent de 1976 à 1984, et couvrent un spectre large, du disco à l’italodisco en passant par le funk et le proto-house. Dans leur grande sagesse, les deux DJs sont restés loin des gros succès et des évidences pour favoriser des chansons un peu plus obscures, mais tout aussi bonnes, voire meilleures que les Car Wash et cie. Gary’s Gang, D-Train, Geraldine Hunt et autres Nightlife Unlimited côtoient Indeep et The Whispers, dans des mix adroits qui, comme le titre du disque le suggère, rappellent le bon vieux temps tout en proposant une bande sonore moderne. C’est un party qu’on a fait, et c’est avec un party qu’on va lancer l’affaire, ce soir au restaurant Globe. Le disque, lui, sort mardi. Et devrons-nous attendre encore longtemps pour une suite ? « Je suis en pourparlers avec Dimitri From Paris, que fais venir à Montréal pour les festivités du Grand-Prix , pour une autre compilation, laisse tomber Francis. Dimitri adore cette musique, ce n’est pas un secret. Un autre candidat potentiel est Bob Sinclar, qui adore D-Train... » Ça promet.

youtube.com/user/UnidiscMusic

agenda
Ce soir
La californienne Kina Grannis amène son In Your Arms World Tour au théâtre Corona. kinagrannis.com  
La montréalaise d’adoption Laurel Sprengelmeyer, alias Little Scream joue à la Casa Del Popolo.
littlescream.com  
Le combo psychobilly texan Reverend Horton Heat joue au Club Soda. reverendhortonheat.com  
lundi
Le groupe de New York Fun., connu pour son hit We Are Young avec Janelle Monae, joue au Cabaret Mile-End. ournameisfun.com  
mardi
Le groupe de métal industriel berlinois Rammstein vient sérénader le Centre Bell. rammstein.de
Yann Tiersen vient jouer son dernier album Skyline, et aussi des souvenirs d’Amélie Poulain évidemment, au Métropolis. yanntiersen.com
mercredi
Les Red Hot Chili Peppers viennent rajeunir de dix ans sur la scène du Centre Bell, avec Sleigh Belles en ouverture. redhotchilipeppers.com  
La série Les monumentales réunit sur la scène du Monument-National Pierre Flynn, Jérôme Minière et Edgar Bori. monumentnational.com  
Nashville Pussy et les Supersuckers brassent les Foufounes Électriques. nashvillepussy.com  
jeudi
TheTrews et The Balconies sont au Divan Orange, Montréal. thetrewsmusic.com
Pop oblique

À quoi comparer le trio indie dance pop suédois Miike Snow? Si vous vous fiez aux deux premiers vidéoclips tirés du tout récent disque Happy To You, bonne chance ! Paddling Out et The Wave mettent en scène des enfants extraterrestres habillés à la mode baroque qui kidnappent et dissèquent des humains pour leur donner une apparence grotesque et une envie irrésistible de danser, pour les renvoyer sur terre... weird, mais captivant. La musique, elle, est plus facile à comprendre : très clavier, très dansante, et très léchée. Le trio, qui s’est fait remarquer en 2009 avec un premier disque fait du même moule, est en passe de devenir bien plus gros, si on se fie aux réactions très positives à Happy To You. C’est comme s’ils voulaient être mainstream, mais sans que ça paraisse... intrigant. On en saura plus au Métropolis mercredi.

miikesnow.com

Finale Francouvertes

Des 33 artistes en lice, il ne reste désormais que trois finalistes pour les Francouvertes : le chansonnier far-west québécois Francis Faubert (photo), les sœurs Boulay et leur mélange guitare-ukulélé, et le trio rock du Saguenay-Lac-Saint-Jean Gazoline. Qui va gagner mardi ? Faut être au Club Soda pour le savoir ! Vous y verrez aussi Alex Nevsky jouer, Stefie Shock en DJ, et un jury pas piqué des vers faire de son mieux pour décerner le grand prix et la bourse de 10 000 $ au plus méritant. Vous croyez que c’est facile ? Allez-y pour voir, et vous verrez que l’exercice est très délicat, surtout lorsqu’on a devant soi des artistes tous aussi talentueux les uns que les autres... mais au final, le grand gagnant est le public, qui reçoit la musique. Comme toujours, vous pouvez voir et entendre les participants sur le site.

francouvertes.com

Commentaires