/news/politics
Navigation
Jean-François Morasse

Injonction reconduite

morasse
© Annie T. Roussel

Coup d'oeil sur cet article

Après un débat d’une journée, l’injonction provisoire, permettant à l’étudiant en arts plastiques, Jean-François Morasse, d’aller à ses cours à l’Université Laval, a été reconduite jusqu’au 4 mai.

 

 

 

Le juge Jean-François Émond de la Cour Supérieure a reconduit la demande d’injonction provisoire et se prononcera vendredi prochain sur une ordonnance de sauvegarde afin d’éviter aux différentes parties d’avoir à revenir au palais de justice de Québec à tous les 10 jours.

 

Jean-François Morasse a l’intention de se faire entendre sur le fond de cette affaire afin que les étudiants puissent avoir libre accès à leurs cours si un autre conflit devait à nouveau perturber le déroulement d’une session. « Ça soulève beaucoup de questions quant aux droits des individus et des regroupements et je trouve que c’est important d’aller au fond des choses », a mentionné l’étudiant en arts plastiques.

 

Nouvelle association

 

Quant à Laurent Proulx, cet autre étudiant de l’Université Laval qui a obtenu une injonction de la Cour supérieure cet hiver, il a l’intention de lancer une nouvelle association étudiante afin de protéger « les droits pédagogiques ». « Le mandat que l’on se donnerait est le libre accès aux cours et que les étudiants puissent recevoir les services pour lesquels ils ont défrayé les coûts. »

 

Commentaires