/news/politics
Navigation
375 ans de Montréal

Des activités dans 35 musées

vieuxmontreal
Photo Agence QMI / Archives La basilique Notre-Dame de Montréal et la statue de Paul de Chomedey de Maisonneuve, fondateur de Montréal, à la Place d'Armes, dans le Vieux-Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Le coup d’envoi de dizaines d’activités réparties dans 35 musées sous le thème «Montréal, ville d’histoire», a été donné, mardi, au Musée Pointe-à-Callière en vue du 375e anniversaire de la métropole.

 Pour Francine Lelièvre, directrice générale de Pointe-à-Callière, on n’avait aucune raison d’attendre 2017, date du 375e anniversaire, pour souligner à grands traits le passé unique de la ville. Raison pour laquelle 2012 vibrera au rythme des découvertes historiques pour tous.

«Montréal est une ville de design, de culture et de savoir, mais c’est aussi une ville d’histoire, a justifié Mme Lelièvre. On a quelque chose d’unique et de grandiose, alors pourquoi ne pas le mettre de l’avant dès maintenant ?»

Des patriotes à l’Accueil Bonneau

Les différents établissements muséaux offriront donc une programmation spéciale pour l’occasion.

Le Centre d’exposition La-Prison-des-Patriotes nous replongera dans le passé trouble de la période 1836-1837 avec «Il y a 175 ans...», et les Sœurs grises de Montréal mettront sur pied l’exposition «L’Accueil Bonneau, 135 ans d’accueil». Une rare occasion de comprendre la création d’un des plus vieux organismes à caractère social de la ville.

Au total, 60 activités se tiendront entre les mois de mai et novembre.

«On a souvent l’impression que Montréal est un roman, a déclaré la responsable de la culture et du patrimoine à la ville, Hélène Fotopoulos, avec beaucoup de pensées et d’amour. C’est une occasion de mieux la connaître.»


Gros livre d’histoire

L’Institut national de recherche scientifique (INRS) lancera en novembre le plus volumineux ouvrage historique à propos de Montréal jamais édité. Avec 1500 pages réparties en deux tomes, Montréal et sa région sera le plus grand condensé de connaissances jamais regroupées dans un même livre au sujet de la métropole. «On promet des archives inédites», a promis Denis Fougère, chercheur à l’INRS.

 

 

Commentaires