/news/currentevents
Navigation
Mort du petit Nathan

« Pour rendre service » — Le père

bambin tué-4mai_15
Photo Benoît Gariépy Nancy Bergeron et ses enfants laissent des fleurs et un toutou au 15 rue Foisy à Lévis Un bambin est mort par balle au 15 rue Foisy à Lévis. La sureté du Québec enquête dans ce dossier.

Coup d'oeil sur cet article

Le père du petit Nathan, le bambin mort par balle à Lévis, n’est pas prêt à jeter tout le blâme sur l’accusé, qui subira son enquête sur remise en liberté ce matin.

Le père a brièvement parlé au Journal samedi, avant une vigile aux chandelles sur la rue Foisy.

« L’enquête dira comment ça s’est passé et il n’y a rien d’autre à ajouter », a répondu Éric Lecours au téléphone, exaspéré par les demandes répétées d’entrevue des médias.

« C’est juste qu’une personne simple un petit peu a voulu rendre service. En voulant rendre service, ben... c’est comme dans Des souris et des hommes (N.D.L.R. : roman de l’écrivain américain John Steinbeck). On va s’en sortir la tête haute. On se souhaite de l’amour de tout le monde, qu’on se sente invincible et que la vie va continuer », a conclu le père avant de raccrocher.

Les parents du jeune Nathan souhaitent maintenant vivre leur deuil en privé.

En cour

Près de cinq jours après l’incident qui a enlevé la vie à l’enfant de deux ans, Nicolas Lacroix subira son enquête sur remise en liberté aujourd’hui, au palais de justice de Québec.

L’individu de 36 ans est accusé d’homicide involontaire et de négligence criminelle ayant causé la mort. Il est détenu depuis sa comparution vendredi, au centre de détention de Québec.

La procureure de la Couronne, Me Sarah-Julie Chicoine, qui assiste son collègue Me Steve Magnan au procès de l’ex-juge Jacques Delisle, a confirmé qu’elle était prête à procéder.

« Étant donné qu’il est détenu depuis de nombreuses journées, nous devrons procéder », a dit Me André Girard, qui songe à la possibilité de diffuser un communiqué à propos de son client Nicolas Lacroix.

 

Commentaires