/entertainment/shows
Navigation
Jean Lapointe

Pas tout à fait seul

Jean Lapointe
Photo Simon Clark Jean Lapointe n’a surtout pas perdu son sens de l’humour!

Coup d'oeil sur cet article

S’il n’a aucune idée du nombre de spectacles qu’il a donnés depuis le début de sa carrière, Jean Lapointe soutient que ce n’est pas important. Ce à quoi il tient mordicus, c’est tout simplement de continuer.

Ce qu’il fait d’ailleurs en ce moment avec une tournée d’une quarantaine de dates, qui l’amènera au Grand Théâtre de Québec, le 18 mai.

« Je n’ai jamais arrêté de faire des shows, même quand j’étais sénateur, et tant que j’aurai la santé, je n’ai pas l’intention d’arrêter », affirme l’artiste, profitant de l’occasion pour ressortir une de ses bonnes vieilles blagues. « J’ai 76 ans, mais avec la vie que j’ai menée, le 6 décembre, je vais avoir 94 ans », lance-t-il!

Rappelant qu’il détient le record du plus grand nombre de représentations à guichets fermés pour un spectacle au Grand Théâtre de Québec, soit 18 soirs totalisant 63 000 spectateurs, Jean Lapointe admet qu’il est loin de ses grandes années.

« Là, c’est plus modeste. Je joue dans la petite salle un soir, peut-être deux... mais j’ai l’impression d’apporter beaucoup de bonheur aux gens. Ce show-là, c’est un bijou, je pense que ça va plaire au monde. À Montréal, les réactions ont été très bonnes », mentionne l’humoriste-chanteur.

Seul... ou presque

« C’est un beau mélange d’humour, de chansons et de tendresse. Je vous dis que Montréal mange sa claque... Mais je fais aussi un numéro pour Jérôme (Lemay) », confie-t-il en parlant de l’ex-Jérolas décédé subitement l’an dernier alors qu’ils devaient remonter sur scène ensemble.

« J’ai fait deux shows tout seul et ça marchait bien, mais je m’ennuyais et mon gérant, Pierre Gravel, m’a proposé d’inviter Chantal Blanchais, une fille de Québec, à faire quelques numéros avec moi. »

« Je ne la connaissais pas du tout, mais elle est venue me rencontrer chez moi et ça a cliqué tout de suite. Elle chante bien, elle a une très belle voix. Elle est jolie. Elle joue très bien de la guitare, même mieux que moi », confie-t-il en levant un peu le voile sur le spectacle intitulé Seul... ou presque.

« On fait quelques chansons ensemble et elle en fait une pour moi. On fait même un numéro comique, je la fais jouer un mariachi et elle est très bonne... On s’amuse beaucoup! », ajoute-t-il.

Pianiste du Raindrop

« En deuxième partie, elle fait un pot-pourri de mes chansons et moi je reprend mon Pianiste du Raindrop. J’ai assez de fun à le faire! Avec la collaboration de Jean-Pierre Plante, on l’a modifié un peu, mais à la fin, il est toujours aussi paqueté », assure Jean Lapointe.

Prenant le soin de préciser qu’il ne prend pas un coup (« Je bois du thé coloré »), il confie avoir deux projets de films, sans pouvoir mentionner les titres : un qui sera réalisé par Jimmy Larouche et mettra en vedette Luc Picard ainsi qu’un autre réalisé par le même Luc Picard, dans lequel il jouera aux côtés de Dino Tavarone.

 

Commentaires