/entertainment/shows
Navigation
fête nationale

Plus politique que jamais

« Il y a une indignation collective » – Guy A. Lepage

Coup d'oeil sur cet article

En pleine crise sociale au Québec, la Fête nationale du 24 juin au parc Maisonneuve sera plus politisée que jamais et les artistes n’ont pas peur des mots. Pour plusieurs, cette fête prend tout son sens en ces temps troubles. « Il y a une indignation collective qui se manifeste dans plein de domaines au Québec », déclare Guy A. Lepage. Il sera à la barre de cette soirée pour une quatrième année consécutive.

Artiste engagé, Guy A. Lepage affirme que cette année sera bien différente à cause du climat politique qui règne dans la Belle Province : « Les enjeux seront présents. On fait un spectacle artistique alors l’idée est d’être divertissant, mais oui,  ce sera important». D’ailleurs, il a commencé la conférence de presse qui se déroulait hier en rappelant à tout le monde la différence entre le Québec de juin 2011 et celui de juin 2012 : « On dirait qu’en un an,  il s’est passé dix ans ». 

Il n’est pas seul à oser affirmer haut et fort ses opinions politiques. Selon,  David Bussière, de Alfa Rococo,  la Fête ne sera pas la même : « On est dans une ère de changement et je suis certain que cette énergie-là va transparaître dans le parc. J’espère qu’il va y avoir beaucoup de  jeunes qui seront là pour venir fêter ce qu’on est malgré tout, il faut rester positif ».

Ariane Moffatt, une fidèle depuis trois ans,  pense que de faire partie de cette aventure cette année sera bien différent  des éditions précédentes : « La Fête nationale me touche, mais j’avais parfois l’impression que la forme prenait le dessus sur le fond dans des périodes plus cyniques.  Le party de la Saint-Jean ne devenait qu’un spectacle.  Ça me touche  parce que, particulièrement cette année, c’est très symbolique pour moi ». Quant à lui, David Giguère croit  qu’une Saint-Jean qui « veut dire quelque chose pour tout le monde » ne peut être qu’agréable. Ainsi, il affirme que l’instabilité politique ne nuira pas au plaisir de la Fête et de la musique.

Brochette d’artistes

Plusieurs grands noms feront partie du spectacle dont le géant de la chanson Jean-Pierre Ferland, Ariane Moffatt, David Giguère et le Montréalais Adam Cohen. C’est Isabelle Boulay qui présentera cette année le texte patriotique. Les Porn Flakes se joindront aussi à la Fête, tout comme Alfa Rococo, Alain-François et Misteur Valaire.

Le spectacle de la Fête nationale au parc Maisonneuve se terminera cette année deux heures plus tard qu’à l’habitude, permettant ainsi aux fêtards montréalais de célébrer jusqu’à 1 h du matin, en compagnie de Misteur Valaire. Montréal veut ainsi permettre aux Québécois de fêter plus longtemps et de créer un spectacle plus disjoncté pour les oiseaux de nuit. On nous promet également du Qualité Motel, le groupe formé des mêmes musiciens que Misteur Valaire

Radio et télé

En effet, le Comité de la Fête Nationale à Montréal dévoilait, hier, la programmation du spectacle du 24 juin. La soirée sera diffusée simultanément à Radio-Canada et sur les chaînes Rythme FM et CKOI, ainsi que sur deux chaînes de la radio satellite SiriusXM.

La soirée débutera dès 18 h avec deux premières parties, présentées par SiriusXM, soit le violoniste Alain-François, et le duo Alfa Rococo. Le Grand spectacle de la Fête nationale sera présenté dès 21h, et à 23 h 30, jusqu’à 1 h du matin, Misteur Valaire prendra la relève avec La Veillée, présentée par Bleue. La Ville de Montréal a d’ailleurs annoncé officiellement l’ouverture du parc au-delà de ses heures habituelles pour la soirée du 24 juin.

Ce qu'ils ont dit...
«
Il y a un an, à la Saint-Jean, il pleuvait. Il pleuvait sur le Québec. Moins d’un an plus tard,  il y a des scandales de corruption qui sont dénoncés par les journalistes, il y a une commission d’enquête, il y a une manifestation sur l’environnement, il y a des étudiants qui manifestent à travers le Québec, il se passe quelque chose. Vraiment. On dirait qu’en un an,  il s’est passé dix ans.  »
Guy A Lepage
«
Cette année au Québec, il y a eu des mouvements presque révolutionnaires, les gens se sont levés, ils se sont exprimés, ils ont manifesté, ont marché, ont fait sentir qu’ils existaient et qu’ils avaient besoin d’être écoutés, entendus, et respectés. »
Isabelle Boulay
«
En ce moment, il y a une réaffirmation du peuple québécois de vouloir s’affirmer et de demander une forme de démocratie plus actuelle. De pouvoir être dans ce brasier ardent que l’on ressent en ce moment, c’est très symbolique pour moi, particulièrement cette année. »
Ariane Moffatt
«
Il se passe une grosse prise de conscience,  une confrontation entre le gouvernement et la population et un remaniement de la démocratie. »
David Bussière, Alfa Rococo
«
Ça va être une Saint-Jean spéciale à cause de tout ce bouillonnement qu’il y a en ce moment. »
David Giguère
Commentaires