/news/health
Navigation
Après sept ans d’attente

Il se fait opérer aux États-Unis

situation sante

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL - Il en avait assez d’attendre. Après avoir enduré son mal pendant sept ans, un résident de Laval a choisi d’aller se faire opérer en Floride récemment.

Aujourd’hui, l’homme qui préfère garder l’anonymat souhaite dénoncer la lenteur du système de santé québécois.

L’entrepreneur ressentait de la douleur au bras droit depuis des années à la suite d’un accident. « Ça empirait toujours avec le temps. Je n’avais plus de qualité de vie. Je ne pouvais plus nager ou même lever mon bras à la fin », a-t-il dit.

Il y a quelques années, il s’est rendu à l’hôpital Notre-Dame à Montréal, qui l’a ensuite référé à la clinique de physiatrie Val-des-Arbres, dans le secteur de Vimont à Laval. « Ils m’ont dit qu’ils ne prenaient pas de nouveaux patients, alors je me suis encore retrouvé à l’hôpital Notre-Dame. »

Le Lavallois a donc décidé de se rendre en clinique privée. Il passera des mois à jongler d’une clinique à l’autre, dans l’espoir qu’on règle son problème pour de bon grâce à une arthroscopie du coude, une simple chirurgie d’un jour.

« On me disait qu’on n’avait pas le temps pour m’opérer et que mon cas n’était pas urgent. Tant que les médicaments fonctionnaient, j’allais continuer comme ça. »

Il y a quelques semaines, l’homme en a eu assez et a pris rendez-vous dans une clinique de Floride où il vient d’être opéré. À peine quelques jours plus tard, il sent la différence.

« C’est incroyable comme le système est différent là-bas. C’est la meilleure solution pour quelqu’un qui a le genre de problème que j’avais. »

Aujourd’hui, le Lavallois dénonce la lenteur du système de santé québécois.

«Ça n’a aucun sens. Il y a des gens qui souffrent beaucoup. Si je n’avais pas été aux États-Unis, j’attendrais encore », a-t-il dit.

 

 

Commentaires