/opinion/blogs/columnists
Navigation

Amir n'est pas qu'un nom de restaurant

Coup d'oeil sur cet article

Pour un parti politique qui n'a réussi qu'à faire élire un seul député et dont la popularité s'est limité à quelques centaines de votes aux partielles hier, malgré le vent révolutionnaire qu'on croit entendre souffler, Québec Solidaire occupe une place gigantesque dans le discours politique québécois. Une place démesurée. À l'image de son co-chef, Amir Khadir.

Hier, mon collègue Joseph Facal a publié ici-même une fiction politico-futuriste, assez drôle merci, sur un Québec dirigé par Amir Khadir et ses troupes. La réaction fut aussi intense que rapide: D'un côté,  les censeurs de la rectitude politique, ceux qui innondent Twitter et Facebook de leurs "vous avez pas le droit de dire ça", et de l'autre, appelons-les par leur nom, des racistes et autres pourfendeurs de l'immigration.

Entre les deux, quelques personnes qui n'avaient pas encore congédié leur gros bon sens.

Misère de misère.

Je sais ce qu'on va me dire: Vous dénoncez les exagérations de style "Charest, c'est Hitler" mais vous approuvez les énormités au sujet d'Amir Khadir. Tout d'abord, le texte de Facal, c'était une parodie. Une branche de l'humour avec laquelle les Québécois sont très mal à l'aise. Ici, on aime mieux s'en tenir au premier degré. Ensuite, si quelqu'un le comparait à un quelconque tortionnaire de l'Histoire, je serais la première à le défendre.

AJOUT: Par contre, je ne trouve pas très drôle cette interprétation du tableau de Delacroix qui montre Amir Khadir en guerrier, Charest étendu au sol, mort et les mots Martineau mort. Un député ne devrait pas avoir une telle chose chez lui. C'est pas une parodie, c'est de la provocation.

Amir Khadir, dont je ne suis pas du tout une fan, n'est pas un islamiste. Il ne complote pas derrière notre dos collectif avec des ayatollahs pour renverser la démocratie et installer une théocratie iranienne.  C'est si farfelu que je n'en reviens pas que je doive l'écrire noir sur blanc.

Joue-t-il le jeu des sympathisants islamistes dans une perspective de realpolitik, celle qui veut que les "les ennemis de mes ennemis sont mes amis" ? Sans aucun doute. Les liens entre la mouvance gauchiste, altermondialiste, anti-Israël et les islamistes sont bien documentés. On a qu'à penser à Hugo Chavez, que monsieur Khadir admire, et qui fréquente sans retenue aucune, Mahmoud Ahmadinejad.

L'extrême-gauche et les islamistes  sont tous unis contre le Grand Capital et surtout, contre le Grand Satan américain: Après la victoire, on décidera de ce qu'on fera avec les gais, les Juifs, les femmes émancipées, les photographes canadiennes trop curieuses. Comme les vainqueurs se sont partagés l'Europe et le Moyen-Orient après la deuxième guerre mondiale.

Monsieur Khadir dénonce peu ou pas du tout les barbaries des ennemis de l'Occident. Ça, c'est un problème.

Je viens de terminer la lecture de La face cachée d'Amir Khadir par l'enseignant à la retraite Pierre K. Malouf. Il paraît que l'ouvrage se vend comme des petits pains chauds, malgré les appels à la censure par les amis du député. Un grand ouvrage de référence ? Non. Mais un brûlot efficace, qui fesse dans le tas, comme on dit. Bien écrit aussi. Monsieur Malouf possède un vocabulaire volcanique. C'est aussi très drôle par moments. Trop pour en faire un ouvrage "sérieux". Mais ce qui le rend incontournable, c'est la qualité de la recherche effectuée par l'auteur. Il y a des références pour tout: Les faits sont facilement vérifiables.

Quiconque croit les canards à l'effet qu'Israël est un état d'apartheid parce que que Desmond Tutu et Jimmy Carter l'auraient dit un jour (ce qui est moins que certain), vont en prendre pour leur rhume. Les faits étalés par monsieur Malouf sont convaincants et jettent un éclairage nouveau sur le rôle de monsieur Khadir dans le boycottage honteux de la boutique Le Marcheur sur la rue Saint-Denis. Il s'en est pris à un petit commercant de son propre comté, allant même jusqu'à le calomnier en l'accusant, sans l'avoir vérifié, d'être à la solde des Libéraux. M. Khadir s'est excusé par la suite mais ce que cet épisode révèle sur l'impétuosité maladive du député de Québec Solidaire n'est guère reluisant.

La face cachée d'Amir Khadir fait aussi la lumière sur les fréquentations qu'il entretient avec des éléments extrémistes, à gauche de la gauche. Comme la présidente du Parti communiste du Canada, Sandra Smith, qui estime que la Corée du nord est une splendide réussite et Kim Jong Il, un grand homme. Merci monsieur Malouf de m'avoir fait découvrir l'existence de cette charmante personne et d'avoir inclut dans votre livre sa lettre au dictateur nord-coréen disparu. Et bien d'autres. Le carnet d'adresses de monsieur Khadir semble bien garni d'infréquentables extrémistes de gauche, ennemis d'un Québec modéré.

Je n'aime pas beaucoup ce que je vois et entends d'Amir Khadir et je n'aime pas ses idées. Mais si je ne l'aime pas, lui, ce n'est pas à cause de ses idées. Je n'ai rien contre Françoise David qui partage pourtant ses idées. Clair ?

Je n'aime pas la manière de faire de la politique de monsieur Khadir que je trouve bassement opportuniste, hypocrite, menteur, désinformateur et Kid Kodak au-delà de ce qui est décent. (Tous les politiciens le sont à différents degrés. M. Khadir dépasse les bornes). On en sort toujours avec l'impression qu'il fait tout cela au fond pour son bénéfice personnel, pour rehausser son image de marque et pas tant pour faire avancer le Québec. Contrairement à un Denis Coderre, par exemple. Avez-vous vu Amir Khadir avec les travailleurs d'Aveos ? Pas moi. SVP, faites-moi signe si je me trompe.

Il devrait aussi mettre un arrêt final à ses références à Ghandi, Luther King et compagnie. C'est franchement gênant.

Nous sommes plusieurs à croire qu'Amir Khadir nuit à Québec Solidaire et au Québec.

Monsieur Malouf nous rappelle dans son livre le comportement odieux d'Amir Khadir envers Gilles Duceppe aux dernières élections fédérales, lâchant le Bloc au profit du NPD, tout en tenant un indigeste discours mielleux envers son "ami" "qui ne méritait pas de perdre." Quel drôle de concept: Milite pour quelqu'un d'autre et va pleurer sur la tombe de l'ami que ton candidat vient de planter ... Ils sont nombreux au Parti Québécois à ne pas croire au discours indépendantiste d'Amir Khadir. Comme on dit, la preuve est dans le poudding.

Je n'aime pas son air suffisant, son discours à deux vitesses, cette façon qu'il a de s'auto-proclamer victime de ses ennemis, la méchante droite capitaliste, néolibérale. Et des sionistes maudits, son obsession première, croit monsieur Malouf. Je le pense aussi.

Mais je déteste surtout son discours sur la désobéissance aux lois "injustes" à ses yeux. Ces lois ont été votées par l'Assemblée nationale dont il est un membre. C'est répugnant.

Québec Solidaire a le droit d'exister. Même si leurs idées sur un Québec idéal sont aussi farfelues que fausses à mes yeux. Les Québécois savent très bien que la proposition, entre autres, de Québec Solidaire de réinventer les rapports entre les êtres humains, c'est du délire de classe olympique. Amir Khadir, co-premier ministre, ça n'arrivera pas.

Et sa fille Yalda, ainsi que l'hystérique grand-mère qui compare les étudiants québécois aux enfants palestiniens, ont mis un gros clou dans le cercueil de ses ambitions politiques. Ce que les policiers disent avoir trouvé chez les Khadir inquiète au plus haut point. Cet homme a prêté serment de loyauté envers le peuple du Québec, ne l'oublions pas.

La gauche grand guignol a la faveur de plusieurs journalistes et commentateurs. C'est de bonne guerre. Et ils ont trouvé en Amir Khadir un type qui aime plus que tout faire parler de lui. C'est un mariage "made in heaven".

Mais nous serions en droit de nous demander si on ne lui accorde pas trop d'attention ? Aurais-je dû écrire ce blogue ? Un ouvrage dénonciateur était-il nécessaire ?

Oui. Car si on se fie à Amir Khadir pour nous donner l'heure juste sur ses intentions, ses fréquentations et ses opinions, on en ressort avec la nette impression qu'il ne dit jamais tout.

Sans doute pour de très bonnes raisons.

 

55 commentaire(s)

Pierre K. Malouf dit :
12 juin 2012 à 9 h 05 min

Vous me faites rougir, madame Ravary. Merci !

Mathieu dit :
12 juin 2012 à 9 h 32 min

"Entre la grandiose et sublime humanité tous azitmuts commune à tous les idéalistes - qui ne songe qu'à fouler aux pieds la simple existence dans ce qu'elle a de dérisoire - et la rage de paraître des oppresseurs bourgeois, il existe la plus profonde connivence."

Theodor W. Adorno, Minima Moralia, # 53

Cecile Boisvert dit :
12 juin 2012 à 9 h 40 min

WOW! Il faut être faite forte pour écrire une telle chronique. Moi, je ne savais pas tout cela à propos de Monsieur K J'espère que vous n'avez pas oublié de mettre votre armure ce matin - baissez votre visière, la réplique va être dure. Bravo et SVP continuez à écrire

Jean-Baptiste Botul dit :
12 juin 2012 à 9 h 53 min

La machinerie éditoriale médiacor fait beaucoup d’effort depuis plusieurs jours proportionnels à la peur et son goût très prononcé de la caricature à défaut d’argument pour la mise à mort médiatique du co-président de Québec solidaire en finissant plus de finir de dénoncé les faces cachées Amir Khadir qui profitent de nos libertés démocratiques ! Déjà Éric Duhaime le dénonçait avec un complot islamique et peut-être une cellule dormante pour imposer le foulard et autre tissus rouges de préférence symbole comme indiquait notre ministre de la culture d’intimidation et de violence. Que faire avec cet homme médecin de formation, socialiste, propalestinien, féministe... qui pousse la liberté de parole et de l’agir politique pour ébranler nos vieilles structures démocratiques dont les profiteurs se sont installés depuis si longtemps qu’on dénonce la corruption que la droite courageuse de leur confort en fait qu’un problème de morale et éthique.

Parlons de Amir mais pas de justice des 11 % des enfants du Canada qui vient en bas du seuil de la pauvreté ! Parlons de Khadir mais pas des milliards en F-35, en sous-marins, de blindé ! Parlons d’idéologie mais pas des choix et conséquence de nos gouvernements sur l’assurance chômage, les pensions de vieillesse, du nucléaire, de l’environnement et de nos gestions de nos ressources ! Écrivons sur un homme qu’on a fait au préalable une caricature et dénonçons-le comme un vilain bonhomme !

PierreG dit :
12 juin 2012 à 10 h 34 min

Vous dites tout madame Ravary, surtout des réalités et vérités qui dérangent les rouges et leurs amis anarcho-communistes, que ce soit l'Anarcho-panda ou Banane rebelle! Je me questionne sur la manière dont on doit considérer l'attitude de Khadir et de sa famille. Doit-on les mettre dans le rang des grands clowns de ce monde, les Laurel et Hardy et autres, ou doit-on les intepréter au premier degré, à savoir des révolutionnaires qui fantasment et qui ont trouvé au Québec un terreau fertile? Car il est aussi là le problème. Nulle part ailleurs en Amérique du Nord on pourrait imaginer un Khadir dans un parlement. Le vrai visage de la société distincte se manifeste ainsi, notamment par une présence de plus en plus marquée de la gauche illuminée. Le drame, est que c'est à peu près 50-50 actuellement, selon les sondages. Donc, la moitié du Québec hait l'autre moitié.

Quelle sera la tournure des événements? Une comédie burlesque ou un grand drame, comme le cauchemard de votre collègue Joseph Facal? À la lumière des événements des derniers mois et des déclarations de plusieurs individus, on doit constater que les rouges ont opté pour la violence et l'intimidation. C'est clair, tout ce qui conteste le mouvement rouge subit des menaces de mort. Certains blogueurs rient des enveloppes en disant que ce n'est que le poudre à pâte. Oui, mais peut-être qu'un jour ce sera autre chose, peut-être que la poudre à pâte est un début pour dissiper la peur. Quelqu'un recevra peut-être une enveloppe contenant un produit chimique dangereux, l'ouvrira et se retrouvera à l'hôpital.

Ce qui se passe perturbe grandment le Québec, bien plus que les rues du centre-ville bloquées ou que les pertes des commercants. Ce qui se passe au Québec doit inciter l'ancien sénateur McCarthy des États-Unis, qui a organisé une chasse aux sorcières communistes dans les années 1950, à sortir de son cercueil. En fait, cela est encore pire puisqu'il y avait beaucoup de fabulation et de délire dans la vision mccarthiste. Ici, nous ne fabulons pas. Chaque jour, des apprentis-terroristes et des anarchistes annoncent clairemernt leur couleur: détruisont cette société du Québec, faison de cette province la première république communiste d'Amérique du Nord. Il y a cent ans, les bolchéviks faisaient la révolution en Russie, pour se libérer de la tyranie des tsars. Le résultat a été plutôt décevant: la dictature de Lénine, les centaines de milliers de morts de Staline, puis l'envahissement des pays de l'Est, puis la décadence totale de l'empire communiste. Le communisme est un délire, il n'a aucune chance à long terme car il est l'anti-thèse de la survie de l'humanité

gerard lamontagne dit :
12 juin 2012 à 10 h 48 min

Madame ravary, c'est regrettable qu'on n'ait pas fait les mêmes recherches sur Frank Zampino; un livre qu'on aurait pu intituler, "La face cachée de frank Zampino". On aurait pu en même temps faire la même recherche sur le député Tomassi. il y aurait d'autres personages qui rôdent dans les alentours de Jean Charest et du maire Tremblay dont il serait très intéressant de voir les faces cachées. Pour le maire de Montréal dont il est au courant de rien, ç'aurait un outil précieux, et pour la population aussi. Voyez-vous, ces gens participent à la gestion des fond publics, de nos taxes, et sont susceptibles de nous faire bien plus de tort que Kadir qui ne gère rien.

Kadir est le seul député qui parle eu nom des sans voix, qui prend la part du peuple. Les autres sont dans la macro-économie, à laquelle le peupe n'y comprends rien, les traités d'échange, les délégués généraux ici et là, les postes ronflants qui sont des tabletttes pour les amis du régime, les décorations ....

Kadir est le seul qui a su parler à un nommé Rousseau, l'ancien diresteur de la caisse de dépot, qui a fui comme un rat de cale quand la caisse a perdu 40 milliards.

Kadir est le seul qui a démontré, en pleine face, à Lucien Bouhard, sa qualité de vire capot, que ce soit en parti politique, ou en se mettant du coté des entreprises qui avaient déja commencé à spolier le québec des gas de shiste, a l'insu du peuple québécois. Seul Kaditr a eu le courage de lui démontrer ses contradictions.

Seul Kadir a eu le courage de questionner sérieusement une entente entre le maire de Québec et M Péladeau qui est présentement devant les tribunaux .On verra si cet amphithéatre est dans l'intérêt du peuple. À Montréal, ils ont eu leur stade et c'est le peuple qui a payé l'immense facture.

Vous citez Facal; il mange à tous les rateleirs. Il va du côté ou il croit sont les meilleurs chances de mousser sa carrière. Ah Oui! C'est un lucide lui qui dit que les québécois ne travaillent pas assez. C'est pardonnable vu qu'il vient de l'extérieur et qu'il ne sait pas ce que nos ancêtres ont fait pour que le Québec devienne une terre d'acceuil et le recoive si généreusement.

La révolution tranquile avec un René Lévesque, que plusieurs comme vous dénigraient a apporté des changements majeurs au Québec; il n'y a pas de leader de cette trempe présentement pour reveiller les québécois et lâcher cette atitude de soumission et de poteurs d'eau qu'on a toujours voulu entretenir chez nous.

Kadir est un homme du peuple, qui défend la peuple contre cette classe de possédants dominante.

D'ailleurs, si vous connaissez le père Berrigan qui fut considéré comme un révolutionnaire durant la guerre du Vietnam qui fut emprionné multi fois pour ses actions illégales et ses discours enflammés,il est maintenant considéré comme un heros américain de notre époque tandis que les scribouilleurs sont tombés dans l'oubli depuis belle lurette

Bon Travail Amir, continue,...

Philippe L dit :
12 juin 2012 à 11 h 58 min

Que se passe-t-il au journal? Avez-vous tous perdu la tête? René Levesque se retournerait dans sa tombe! Adieu

Albert dit :
12 juin 2012 à 11 h 59 min

Madame, vous devriez faire parvenir votre texte aux propagandistes de la gau-gauche de Radio-Canada, aux chroniqueuses de La Presse qui elles font l'éloge de l'extrême extrême-gauche et surtout à la feuille de choux qu'est la Pravda du Québec, Le Devoir.

Benoit P dit :
12 juin 2012 à 12 h 00 min

Mme Ravary, vous n'aimez pas Amir Kadir , c'est bon. Le conflit étudiant vous énerve et vous dérange. parfait. Maintenant pouvez- vous faire preuve du respect , que vous même exigiez , quand il s'agit de parler des gens qui ont des opinions divergeantes des vôtres.

Quand vous défendez Israel et dites qu'il n'y as pas d'appartheid là-bas c'est que pour vous il est totalement normal que des milliers de Palestiniens et d'arabes de ce pays n'ait pas les droits des juifs. Pour vous il est normal que les hassidique de la place obligent les femmes à s'asseoir a l'arrière des bus pour ne pas se soumettre à la tentation. vous approuvez le détournement du jourdain. Et je pourrais continuer longtemps. Vous savez ce qui est bien ave les livres comme celui de Mr. Malouf c'est que peu importe de quel coté on se trouve il y a toujours moyen de s'abreuver à la source d'information qui nous conforte . Je vous lis depuis quelques semaines et je crois malheureusement que vous vous croyez porteuse de la vérité unique.

Diane H. dit :
12 juin 2012 à 12 h 03 min

Merci Madame Ravary de ce très bon billet ce matin! Que dire d'autre que je suis d'accord avec vous!

Sans rien enlever aux bons coups de ce député, vote:

"Mais je déteste surtout son discours sur la désobéissance aux lois « injustes » à ses yeux. Ces lois ont été votées par l’Assemblée nationale dont il est un membre. C’est répugnant!"

me rejoint au plus haut point, car ayant été élu puis ayant ensuite prêté serment de loyauté envers le peuple du Québec, il se devait de respecter les lois votées par le Parlement, qu'il soit d'accord avec elles ou non!

Pour moi c'est indéniable, il doit alors démissionner s'il n'est pas capable de remplir ses devoirs.

Nelson dit :
12 juin 2012 à 12 h 16 min

Dommage, très dommage que Gabriel et Amir ne contrôlent pas un côté en eux que joue contre eux.

Ils tombent naivement dans les provocations du troisième personnage de cette tragi- comédie grotesque et ridicule que nous abuse, divise, nous réveille le pire de nous mêmes, depuis 4 mois, au Québec.

Jusqu'au quand le Québec vais être otage, victime, démolit, détruit, mondialement ridiculisé, par ces 3 egos narcissiques démesurés et incontrôlés, des individus complètement inconscients de leurs actes ?.

Jonathan Gagné dit :
12 juin 2012 à 12 h 16 min

Je déteste Jean Charest et les Libéraux.

Pour autant, je n'ai jamais supporté Khadir, et ce, depuis bien avant qu'il soit député. Ce qui m'amuse souvent est de voir que pour les supporters de Khadir, critiquer l'homme équivaut à être un méchant suppôt du capitalisme, et quoi encore.

Au-delà des idées, Khadir est un bouffon, un kid kodak prêt à affirmer n'importe quoi pour avoir de l'attention et satisfaire son délire de se présenter comme un grand libérateur du peuple. Quant à sa fixation délirante sur Israel, celle-ci est bien documentée et n'a pas besoin d'être davantage commentée.

VivianeP dit :
12 juin 2012 à 13 h 50 min

@Jacques Beaudry: on a vraiment le goût de changer de camp, en vous lisant! hahahahahahaha mongol.

Francois Ménard dit :
12 juin 2012 à 14 h 22 min

Moi j'aime beaucoup Khadir et si il était mon député je revoterais assurément pour lui, j'adore ça façon de faire de la politique; jamais la cassette, il ose, il confronte les élites et ça façon d'interpeller Lucien Bouchard en le définissant pour ce qu'il est c'est-à-dire une pute fut d'une grande joie. Enfin quelqu'un qui n'a pas peur de dire leurs quatre vérités à nos ''leaders'' en les regardant sans broncher dans les yeux. Il en faudrait plus comme Khadir autant à gauche qu'à droite.

Rachel Hamel dit :
12 juin 2012 à 14 h 41 min

Jusqu'à maintenant il n'y a presque pas d'injures....Continuez Lise de vous exprimer librement. On en a besoin! L'armée rouge n'a pas fourbi ses armes encore.

JFrancois Fortier dit :
12 juin 2012 à 15 h 16 min

1) À en croire la charge à fond de train des chroniqueurs et des éditorialistes de votre journal d'illéttrés, la gauche domine le monde et nous sommes sur le seuil d'une époque de dictature communiste. Apprenez donc, Madame, que le Père Noël n'existe pas !

2) Ce n'est pas Khadir que vous détesté, c'est l'idée de devoir "réinventer les rapports humains"... Je comprend pourquoi : votre perdriez votre piédestal. Apprenez donc, Madame, que nous ne croyons plus au Père Noël !

3) Fascinant (ou fascisant...) cette manie de monopoliser l'espace médiatique, mais de se donner des allures de victimes persécutées pour ses opinions... Vous n'avez pas de courage en écrivant vos chroniques : personne n'est courageux de prendre la mer en suivant le courant. La prochaine fois, dénoncez les relations douteuses et incestueuses du Père Noël et des lutins et refuser contre vents et marées leur promesse d'un monde joyeux, vous ferez preuve d'un peu plus d'originalité !

D'ici là, un petit rappel (pour vous, Martineau, Duhaime, Facal et compagnie) : un délire paranoïaque, ça ne se publie pas, ça se soigne.

Antoine dit :
12 juin 2012 à 15 h 26 min

Bravo!

Québec Solidaire ne fera jamais élire plus de 2 ou 3 députés au Québec et ne dépassera jamais 7 ou 8 % du vote populaire.

Les journalistes et , en particulier, ceux de Radio-Canada sont très généreux dans leur couverture médiatique à l'égard de Québec Solidaire.

Québec Solidaire est un salmigondis de trotkistes, marxistes, maoistes,anarcho-communistes, altermondialistes, anticapitalistes, FRAPRU et autres groupes communautaires revendicateurs de gratuité

Bref, ce sont des têtes brûlées

Vous ne me croyez pas ? Lisez le programme électoral d'«interdictions et de nationalisations» de Québec Solidaire.. I

Paul P. dit :
12 juin 2012 à 15 h 27 min

Je n’aime pas, Je n’aime pas, Je n’aime pas... Vous aimez quoi ? Je serais bien curieux de savoir.

En tout cas Amir donne pas de contrats à la mafia contre contributions pour l'instant...

Je penses que les médias dinosaures ce rendent pas compte à quels points les médias sociaux sont déjas rendu loins ailleurs. Continuez de faire ce qu'on attent de vous vaillants serviteurs du pouvoir sans mème vous en apperçevoir.

luc boivin dit :
12 juin 2012 à 16 h 09 min

Je ne connaissais pas ce monsieur, merci madame pour me l'avoir fait découvrir.

Béatrice Dom dit :
12 juin 2012 à 16 h 24 min

Ce genre de papier tout comme celui de Facal ne méritent aucun intérêt. Je dirais même des torchons.Démonstration de racisme et sans aucune objectivité. Heureusement, qu'il se trouve encore des gens honnêtes, des gens de paroles et de convictions. Merci Khadir d'être intègre. Une qualité qui fait défaut à Charest et à ses sbires et aux auteurs de ces 2 textes.

demark99 dit :
12 juin 2012 à 17 h 31 min

continuer bravo

Lorraine Couture dit :
12 juin 2012 à 18 h 29 min

Madame, je crois à votre intelligence, à vos intuitions, à votre santé émotionnelle et mentale !

Le conte satirique de M. Facal m'avait surexcitée.

Votre billet rédigé d'un souffle puissant et haletant m'a galvanisée !

Je le répète après l'avoir écrit en commentaire à M. Facal :

Amir Khadir se donne des airs chevaleresques, et à la fois, endosse le rôle de redresseur de torts.

Son indignation facile nous le montre autoritaire, et je dirais même tyrannique.

Beaucoup de personnes libres apprécient peu sa nature militante, voire révolutionnaire.

Je me demande si son audace téméraire ne le portera pas à utiliser des moyens radicaux en vue d’atteindre ses buts ?

Amir Khadir me fait peur...

Dominique dit :
12 juin 2012 à 18 h 53 min

Je vous trouve courageuse madame Ravary. S.v.p, faite attention à vous. Regardez ce que se passe du coté de monsieur Martineau. Des menaces grave et inaceptable. Je suis dépassée par tout ce qui arrive.

Maria dit :
12 juin 2012 à 19 h 00 min

Ça ne m'intéresse pas de savoir que vous aimiez ou non Amir... et ça n'a pas une grande incidence vos étât d'humeur le concernant. Votre sujet est trop subjectif. Mais lâchez- vous lousse si ça peut vous faire sentir mieux. C'est presque rendu une mode chez les chroniqueurs ici... Un moyen de défoulement peut-être?

Michel Lemay dit :
12 juin 2012 à 19 h 35 min

Je ne vous avais jamais lu , madame, et je doute de le refaire. Peu importe mon opinion sur Khadir. Votre texte est simpliste, l'analyse inexistante, le contenu incohérent. Un bon chroniqueur est d'abord un bon journaliste et respecte la rigueur de la profession...Aucun respect pour l'intelligence du lecteur. Bonne journée , madame.

Nelson dit :
12 juin 2012 à 20 h 04 min

Amir et Gabriel n'ont pas le droit de déraper comme ils le font souvent...parce qu'ils font mal à tout le peuple...le peuple a besoin des leaders matures, en contrôle d'eux mêmes, responsables, équilibrés, PACIFIQUES, respectueux des autres, de la propriété d'autrui et des Lois, si indignes soient-t-elles.`

Jamais, jamais tomber dans la trappe des marionnettes des classes dominantes au gouvernement...respirer par le nez...penser à la cause, les intérêts du peuple, et se contrôler...garder la calme et le contrôle de soi en tout moment...se comporter en adulte mature et responsable toujours...

Ridicule que la grève soit respecté et suivi juste par 30% des étudiants...il faut que les leaders étudiants trouvent les moyens d'embarquer l'ensemble des étudiants...ne soit que des actions une fois par semaine, MAIS SUIVI PAR TOUS LES ÉTUDIANTS DE QUÉBEC, AURAIT UNE FORCE QUE FERAIT CHANGER LES CHOSES.

Dans ce moment semble que 70% des étudiants sont d'accord de payer 82% plus des frais de scolarité, ce qu'est n'est pas le cas.

Richard A. dit :
12 juin 2012 à 20 h 09 min

J'ai toujours regardé M. Khadir avec suspicion. Sa vrai nature se révèle au grand jour, finalement. Son épouse n'est guerre mieux. Hier, en entrevue à RDI, elle comprenait que les étudiants puissent utiliser la violence étant donné que le gouvernement ne veut pas négocier avec eux (elle voulait vraiment dire «capituler»). Totalement inacceptable!

Michel Fleury dit :
12 juin 2012 à 20 h 33 min

Je ne suis pas raciste, mais... Désinformation crasse. N'importe quoi. Que des suppositions sans fondement. Vraiment, vous devriez avoir honte.

Gabriel Nadeau dit :
12 juin 2012 à 21 h 22 min

On dira qu'il n'y a aucun lien entre les activités de Monsieur Khadir et celles de sa fille; que l'affiche montrant Amir Khadir comme révolutionnaire libérateur du peuple québécois (affiche que la famille a bien soigneusement placée sous verre, bien en vue) est en fait de l'humour, rien que de l'humour ; on dira aussi que les menaces de "mort à Martineau", c'est un nom de famille choisi au hasard, en pigeant dans un chapeau, donc sans lien direct avec un journaliste bien connu pour ses positions claires envers ces "Libérateurs" ; on dira aussi qu'en signant Gabriel Nadeau, je ne fais aucune référence au leader illuminé de la Classe, un bon Camarade s'il est est, qui n'oserait jamais endosser des actions comme celles-là, voyons (il n'est que porte parole...). Qui n'oserait jamais les endosser, ou qui n'aurait jamais osé... avant de recevoir sa bourse du Millénaire de 20,000$. C'est selon. Amir pourra choisir parmi toutes ces réponses, je lui laisse le choix. Toutes sont aussi ridicules, mais lui n'en n'a pas peur, du ridicule, il en mange, à pleines cuillers, comme les méchants capitalistes, du caviar....

Michel Roy dit :
12 juin 2012 à 21 h 50 min

Les commentaires ci-dessus confirment bien vos dire... enfin, de plus en plus de gens réussissent quand même à se faire entendre... Depuis des mois, pratiquement toutes la visibilité médiatique à été consacrée à ces anarchistes... Vive la liberté d'expression, ...mais à sens unique... M. Jean-Baptiste Botul devrait peut-être vérifier la quantité d'enfant vivant au seuil de la pauvreté à Cuba, les études y sont gratuites, et il n'y à pas de méchants riches pourtant... Pour M. gerard lamontagne, il serait bon de tenir compte que près de 80% des citoyens de la ville de Québec le veule cet amphithéâtre, et que facal à tout à fait raison quand il dit que les certains Québécois ne travaillent pas assez... et ce que nos ancêtres ont fait pour que le Québec devienne une terre d’acceuil et le recoive si généreusement les anarchistes style AK qui veulent rendre le Québec semblable à leurs pays d'origine, et tant qu'à faire, Castro aussi à été emprisonné... Pour JFrancois Fortier, 1) À en croire la charge à fond de train des chroniqueurs et des éditorialistes de votre journal d’illéttrés... Wow...Chanceux, d'avoir des lettres,,, Pas un homme de la populace vous... une suggestion, écoutez un peu les nouvelles et lisez quelques autres journaux,

Michel Roy dit :
12 juin 2012 à 21 h 58 min

Mme Ravary, BRAVO, on à besoin de vous! Malheureusement, des millions de Québécois sont de votre opinion, mais n'ont pas de tribune pour le crier!

Thibaud dit :
12 juin 2012 à 22 h 24 min

Rien que le titre de votre diarrhée verbale est minable. Vous n'êtes qu'une petite bourgeoise réactionnaire qui hurle au communisme dès qu'on parle de la gauche. Vous n'êtes que préjugés et stéréotypes, vos idées sont de la bouillie prémâchée concoctée par des décennies de conservatisme nord-américain. Aucun recul et une impression d'esprit critique qui se résume au refus de ce qui ne vous ressemble pas. Je plains les robots dans votre genre.

Tristan Morelli dit :
13 juin 2012 à 0 h 19 min

Madame Ravary, B-R-A-V-O! Trop peu souvent ces choses sont dites sur ce qu'est Amir Khadir.

Et comprenez-moi bien, sir Amir Khadir s'appellait "Robert Tremblay", je ne l'aimerais pas davantage (ne venez pas me parler de xénophonie).

Attendez-vous à une pluie d'insulte maintenant... la vérité c'est que la liberté d'expression, c'est un beau concept pour les partisans d'Amir... jusqu'au moment où l'utilise pour s'exprimer sur leur chef suprême... et ils ne sont pas tendres nos chers tenants de l'extrême-gauche québécoise!

Encore une fois, bravo d'avoir le courage d'aller au bat!

Bernard Duplessis dit :
13 juin 2012 à 8 h 12 min

Avez-vous, Madame Ravary, déjà rencontré et discuté avec M.Khadir?

Bernard Duplessis dit :
13 juin 2012 à 8 h 16 min

Avez-vous un ou des ados à la maison? Si oui, la SQ devrait perquisitionner n'est-ca pas? Alors vite cachez les posters avec des têtes de mort et les playboy...

Kazimir Strassman dit :
13 juin 2012 à 8 h 16 min

Votre violente tentative de provocation serait plus efficace si vous saviez de quoi vous causez.

Exemple : Jimmy Carter a effectivement édrit un livre initulé "Palestine : Peace Not Apartheid*, dans lequel il décrit l'état d'Israêl comme pratiquant clairement et évidemment l'apartheid. Je l'ai lu. Vous devriez aussi. Avant d'écrire n'importe quoi.

Béatrice Desmarais dit :
13 juin 2012 à 8 h 18 min

Bonjour Madame Ravary

Bravo pour ce véridique billet, Amir Khadir est un malade mental, qui fait tout pour son capital politique, mais la il dépasse les bornes, en plus de faire de la désobeissance civile, il trouve qu on dramatise sur l'image de lui et de Mr Charest sur la table de la cuisine, faut vraiment avoir des idées qui dérangent mais lui trouve cela drole, une parodie.

Ce monsieur rit de notre démocratie, et il est au parlement, il devrait démissionner, ou le parlement le radier, parce qu il a preté serment, mais il est contre nos lois, et dire qu'on va lui payer une pension, ca me purge, il ne la mérite pas, tout ce que j'espère c'est qu'il perde son siège à la prochaine élection.

Voila mon opinion,

Serge Montambault dit :
13 juin 2012 à 8 h 19 min

À tous les défenseurs de Khadir je dirai ceci : Il n'y a pas aveugle que celui qui ne veut pas voir. Et en passant inutile de me menacer je ne lis pas les commentaires après le mien. Il faut vraiment être à cour d'argument pour menacer et faire des doigt d'honneur.

Serge Montambault dit :
13 juin 2012 à 8 h 20 min

Correction ; il faut lire : Il n'y a pas PIRE aveugle. Merci.

J. P. M. dit :
13 juin 2012 à 9 h 00 min

Il est a noter q'Amir Kadir a milité pendant plusieurs années pour un groupe Islamo marxiste classé terroriste aux États-Unis, en Europe et au Canada, Il sera alors sous surveillance du SCRS puisqu'il s'activait dans une organisation armée par Sadam Hussein, en lien avec L'olp et soupçonnée de collusion avec les talibans.

Son frère Omid se fera d'ailleurs arrêter en 2003 à Paris lors d'une opération policière contre la base française de l'Ompi et Amir Kadir interviendra pour le faire libérer en faisant pression sur le ministre de l'intérieur de l'époque Nicolas Sarkozy sans préciser qu'il s'agissait de son frère. Il a de plus payé dernièrenent la caution de 85000$ de Jaggi Singh dangeureux activiste. Amir Kadir est un casseur et un protestataire dangereux. Son père Jafar est conférencier du PCQ il se promène au Moyen-Orient et donne des séances d'Isral Bashing

Michel Lemay dit :
13 juin 2012 à 9 h 24 min

Il serait peut-être temps que le Le journal de Montréal (incluant celui de Québec) embauche des journalistes, des recherchistes et quelques bons analystes. Les québécois sont assez matures pour se faire un opinion sans être envahis par toutes ces chroniques. Pour entendre ce genre de discours, il suffit de prendre un café au Tim Horton ou d'écouter les parlementaires à l'Assemblée nationale...

Rachel Hamel dit :
13 juin 2012 à 9 h 27 min

Ah! Tiens, tiens, plus d'injures apparaissent sur votre blog! Je ne suis pas une tweeteuse mais j'magine la pluie d'injures que vous deviez recevoir sur Tweeter suite à vos prises de positions.

Je vois poindre l'armée rouge...à l'horizon...

Dans un climat survolté comme celui que l'on vit en ce moment, je comprends que beaucoup de gens ont de la difficulté à écouter ( ou plutôt à lire ) l'AUTRE, surtout si cet autre est une jounaliste de métier, bien articulée et dans ce cas-ci bien renseignée..

L'exacerbation des émotions, des humeurs ne facilitent malheureusement pas une juste appréciation des nuances.

Lise Ravary dit :
13 juin 2012 à 9 h 33 min

Quelques réponses importantes à mes yeux:

1) Oui, j'ai rencontré monsieur Khadir et discuté avec lui, même à la télévision. Il n'était pas d'accord avec l'idée que la 2e Guerre Mondiale était une guerre justifiée. Dans mon livre,on pars de loin. Surtout avec un père qui fut soldat.

2) J'ai déjà eu des ados qui sont maintenant des adultes responsables et impliquées. Mais pas de têtes de mort. Pas notre genre. Mais si on avait affiché chez moi un poster avec une tête de mort, ou une arme, ou une parodie de la mort comprenant le nom de quelqu'un de connu, même dans leur chambre, je n'aurais pas toléré. Pas dans nos valeurs. Les parents ont encore le droit de dire NON, enlève-moi ça et voici pourquoi. Même pas obligé de dire voici pourquoi.

3) Jimmy Carter a bien écrit ce livre, je l'ai lu. Et j'ai entendu le même Jimmy Carter dire sur le réseau MSNBC ceci à son sujet: "I did not refer to Israel because there is no semblance of anything relating to apartheid within the nation of Israel." Ça se trouve sur You tube. En décembre 2009, il a fait des excuses écrites au peuple juif. En 2010, il est revenu sur ses excuses. Pas très sérieux. Ce même Jimmy Carter a pris le parti de Khomenei envers Salman Rushdie alors que sa tête était mise à prix par l'Iran pour "blasphème" contre l'Islam. Je vous suggère la lecture du livre de monsieur Malouf. Très instructif à bien des chapitres.

Christian Feuillette dit :
13 juin 2012 à 10 h 03 min

Amir est le seul député qui ose se tenir debout, qui a dit ses quatre vérités au naufrageur de la Caisse de dépôts et placements du Québec, le ci-devant H.P. Rousseau, entre autres. C'est vrai qu'il en fait beaucoup, et évidemment quelques erreurs de temps en temps. Mais il est intègre, généreux et suractif. C'est pourquoi les citoyens du Plateau l'apprécient et votent pour lui, de façon toujours plus forte. Ses détracteurs, dont vous êtes, lui donnent un poids démesuré, car il dérange (heureusement) beaucoup de gens et sait poser les bonnes questions. Comme disait l'autre, avec tous ses électeurs, on peut dire: "Une chance qu'on s'a!"

JL dit :
13 juin 2012 à 11 h 21 min

Toutes ces insultes ne font que prouver ce que beaucoup disent, que ceux qui ne sont pas de la gauche sont l'ennemi no.1... Et tout ce débat Israélo-Palestinien...combien de vous avez foulé le sol de la Terre Sainte? La situation est beaucoup complexe que vous pouvez imaginer! J'ai vu les champs d'oliviers des cultivateurs palestiniens extrêmement pauvres coupés à ras le sol , j'ai vu les postes de contrôle sur les routes avec des militaires ultra-armés, les jeunes israéliens d'à peine 18 ans en charge aux douanes, j'ai vu le mur de la honte, je connais très bien l'histoire de l'expulsion de ma belle-famille palestinienne de leurs terres lors de la création d'Israel... Mais vous savez quoi, j'ai aussi vu à Jérusalem une volonté des deux côtés de faire marcher l'économie pour la survie de tous. Oui Israel doit être surveillée car ils font ce qu'ils veulent, mais n'oubliez pas qu'il y a aussi des groupes des deux côtés qui travaillent main dans la main pour que ca marche. C'est une minorité extrêmement influente qui oppresse les palestiniens et dictent leurs volontés partout à travers le monde et c'est eux qui doivent être ciblés. Tout ca aurait dû être réglé depuis longtemps, quelqu'un quelque part profite du fait que le conflit dure et veut qu'il perdure. Ne venez pas me faire croire qu'avec tout l'argent des pays des émirats unis ils n'auraient pu faire quelque chose pour les palestiniens! S'ils peuvent bâtir les merveilles qu'on voient, ils peuvent certainement donner leur ''petit change'' pour aider les palestiniens à s'organiser une vie décente, au lieu de les discriminer! Ca, mes anti-riches, c'est du capitalisme pervers!

Pour en revenir aux extrêmistes, c'est eux qui foutent la merde partout sur la planète et le Qc est un ''bar open'' pour eux. Ils n'ont pas leur place ici, ni nulle part ailleurs! Quant au printemps ''érable'' vous voulez me faire rire??? Ici au Québec on a besoin de botter le c** des abuseurs du système, à tous les niveaux, voilà tout! Une réorganisation MAJEURE des lois, des facons de faire! Personne se fait descendre à dire son opinion ici, à ce que je sache! Et ne venez pas me dire que si le plus carré rouge des carrés rouge gagnait vendredi le lotto max, il distribuerait le gros lot aux pauvres étudiants! Non, il/elle sacrerait son camp dans le sud après avoir déconnecté toutes les lignes! Rangez les casseroles ridicules et sortez les balais, ca représente pas mal plus ce qu'il faut faire ici! Et ce.... DANS LE RESPECT SVP! Bravo Mme Ravary pour votre texte, continuez votre bon travail!

Jon Wang dit :
13 juin 2012 à 12 h 02 min

Tres bel article, essayer de guerir Khadir?------- je pense que c.est peine perdu.

Simon-Pierre Savard-Tremblay dit :
13 juin 2012 à 12 h 18 min

Une chronique posée et nuancée qui ne tombe jamais dans la diabolisation caricaturale, contrairement aux commentaires gratuits de certains individus issus de la nouvelle mouvance de droite. Je partage l'ensemble de vos conclusions.

André Drouin dit :
14 juin 2012 à 17 h 03 min

Lors d'une de mes rencontres avec Amir je lui ai proposé que plutôt que d'encourager le boycott de "la boutique Le Marcheur sur la rue Saint-Denis" laquelle vend annuellement quelques paires de souliers "made in Israël", il lui vaudrait mieux de proposer le boycott de la S.A.Q. qui vend des marques réputées de vins israéliens. Il ne semble pas avoir saisi le message...

André Drouin Hérouxville Qc

Lorraine dit :
20 juin 2012 à 16 h 24 min

EXCELLENT ARTICLE, BRAVO, FÉLICITATION.

Gérald Tapp dit :
29 juin 2012 à 0 h 04 min

[1] "Je l’ai écrit dans De colère et d’espoir, Amir n’est pas toujours un collègue reposant. Il est audacieux et fougueux. Je suis d’un naturel plus posé. Cela ne m’empêche pas d’être profondément scandalisée par le traitement qui lui a été réservé ces derniers jours dans l’empire Québécor. Aussi dans le livre de Pierre K Malouf intitulé « les faces cachées d’Amir Khadir ». Comme si mon collègue se cachait de quoi que ce soit, lui qui s’attire parfois des baffes par excès d’honnêteté!

J’ai lu ce livre, (pas le choix!) outrée par les partis-pris outranciers de l’auteur. Sa mauvaise foi. Sa façon de ne retenir que ce qui conforte ses thèses. Les faussetés dont il nous abreuve. Ce livre est tellement nul que j’avais décidé de ne pas en parler. Mais des chroniqueurs et chroniqueuses écrivent sur Amir à partir de ce livre (l’ont-ils vraiment lu, d’ailleurs?) et propagent des énormités. Un exemple : Amir Khadir « veut ramener le cadavre puant du collectivisme ». Ah bon? Amir et moi, représentons un parti qui reconnaît quatre secteurs dans l’économie dont celui de l’entreprise privée. Mais oui, nous allons soutenir l’économie sociale et solidaire, un fleuron déjà très présent dans la société québécoise. Nous allons poursuivre le travail entrepris par René Lévesque en 1962 lorsqu’il a nationalisé l’hydroélectricité. Nous en ferons autant pour les nouvelles sources d’énergie vertes et renouvelables. [...]

Un autre exemple de détournement de sens dans ce livre : QS veut « redéfinir les rapports entre les êtres humains ». Nous serions devenus un parti totalitaire fondé sur la « délation, la rééducation et l’épuration », dixit l’auteur, repris par des chroniqueurs complaisants. Alors que nous proposons bien simplement que les êtres humains vivant au Québec aient les mêmes droits et les mêmes chances, puissent participer pleinement à la vie démocratique de leur pays, aient du temps pour l’engagement familial et communautaire." [suite en 2]

Gérald Tapp dit :
29 juin 2012 à 8 h 39 min

[2] « Autre constat : la moitié de ce livre est consacrée à une prétendue alliance entre Amir Khadir et des islamistes radicaux qui veulent la destruction d’Israël. N’est-ce pas ce même Khadir qui signe pourtant un long texte dans la Presse du 27 décembre 2010, écrivant : « Québec solidaire souhaite une résolution pacifique du conflit israélo-palestinien, dans la justice et l’équité pour les deux peuples ».

J’en ai marre. Marre de cette caricature vicieuse et méchante d’un collègue que j’estime et que j’aime. Si Amir avait dit ou écrit le quart de ce que certains se permettent de proférer à son sujet, il serait traîné dans la boue par tous les bien-pensants du Québec. Mais de l’autre côté des postures idéologiques, on se permet n’importe quoi. Il faudrait endurer cela?

NON. Ça suffit!

On revient aux faits, ok? Les faits sont les suivants : Amir et moi sommes les porte-parole d’un parti de gauche, souverainiste, écologiste, féministe et pacifiste. Ce parti agit aussi bien à l’Assemblée nationale que sur le terrain, dans la rue, au cœur des luttes. Il développe patiemment et démocratiquement un programme disponible sur son site internet. Ce parti dénonce et propose : un revenu minimum garanti, la propriété collective de nos ressources énergétiques, la gratuité scolaire, un mode de scrutin proportionnel favorisant l’expression du pluralisme des idées (tiens, tiens!), une vison écologiste du développement économique, une société publique appelée Pharma-Québec pour réduire le coût des médicaments, un régime public et universel de retraites, des rapports entre les peuples fondés sur la coopération et la solidarité, une démarche profondément démocratique vers la souveraineté, la reconnaissance économique de la valeur du travail souvent invisible des femmes au sein des familles et des communautés. » https://m1p.fr/gIl Françoise David

serge dit :
22 septembre 2012 à 12 h 59 min

Bonjour. Ce Courriel est pour Françoise David et Amir Khadir

Dans le Journal de Montréal, page 9, du 20 sept 2012, un article déclare que parmi les couples, mariés ou pas, je suppose, 58.3 % des femmes travaillent à l'extérieur du foyer.

J'en déduis ceci. 100 - 58.3 = 41.7 Donc, dans ces couples, c'est 41.7 % des hommes qui travaillent à l'extérieur du foyer.

Alors, comment ce fait-il que les femmes disent qu'il y a moins de femmes que d'hommes qui ont un emploi ????????????????????????????

Et si elles disent que les femmes gagnent moins cher, 58.3 % de femmes ne gagne-t-il pas autant d'argent (au total) que les 41.7 % des hommes ?????????????????????

C'est donc dire, que si les femmes avaient un salaire égal à celui des hommes, la somme de ces femmes auraient plus d'argent que la somme des hommes, n'est-ce pas ?

Et plus de la moitié des fortunes aux US appartiennent maintenant aux femmes.

Dans les trentes dernières années, les Québécoises ont effectuées, et sans aucune représaille, plus de 300 000 fausses accusations au criminel contre les Québécois. Et ceci , sans parler des milliers d'hommes qui ont été lessivés. SVP, regardez "La machine à broyer les hommes" de Serge Ferrand. Et, le livre "Coupable d'être un homme" de Georges Dupuy

Est-ce ça l'égalité ?

Serge Naud

Dominic Claveau dit :
22 octobre 2012 à 22 h 42 min

Je viens de terminer le livre de M Malouf. Il parle effectivement de Mme Smith du parti communiste du Canada, mais vous dites aussi:

"...et d’avoir inclut dans votre livre sa lettre au dictateur nord-coréen disparu".

Quel page? ;-) Pas vu ca!

Lise Ravary dit :
23 octobre 2012 à 8 h 30 min

Page 15, le petit paragraphe du milieu.

Dominic Claveau dit :
24 octobre 2012 à 12 h 55 min

Je me souvenais de ce passage... Ce n'est pas vraiment une "lettre incluse" dans le texte... Je suis peut être trop pointilleux? Merci pour votre réponse.