/news/currentevents
Navigation
démembreur | vidéo

Version allongée

La vidéo retrouvée dans l’ordinateur de Magnotta dure 15 minutes

Version allongée
Photo reuters, CHRISTINNE MUSCHI Plus d’une centaine de personnes ont tenu à rendre hommage à Jun Lin, la présumée victime de Luka Rocco Magnotta, lors d’une vigile qui s’est déroulée hier soir à Montréal. Peu après 21 h, plusieurs citoyens provenant de la communauté chinoise, mais aussi d’autres communautés culturelles, ont allumé des lampions, qu’ils ont déposés parmi les fleurs, aux pieds du Monument aux héros de la guerre des Boers au Square Dorchester, à l’angle de René-Lévesque et de Peel.

Coup d'oeil sur cet article

La police a retrouvé l’ordinateur de Luka Rocco Magnotta et dans celui-ci une version plus longue de la vidéo du meurtre sordide de Jun Lin que celle que le psychopathe aurait déposée sur Internet, a appris le Journal.

Cette version plus longue dure une quinzaine de minutes, comparativement à 10:45 pour la vidéo qui s’est retrouvée sur Internet.

Selon nos informations, cette nouvelle vidéo ne contient aucune musique contrairement à celle mise en ligne. On y entendrait donc tous les bruits ambiants captés lors de la commission du crime présumé.

« Nous avons effectivement découvert une vidéo plus longue que la première dans l’ordinateur du suspect », confirme simplement le commandant Ian Lafrenière du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui n’a pas voulu donner davantage de précisions.

Tentative de suppression

Pour ne pas nuire à l’enquête, le commandant refuse également de dire à quel endroit, à Montréal, en Europe ou ailleurs, l’ordinateur de Luka Rocco Magnotta a été trouvé.

Toujours selon nos sources, le suspect aurait tenté de supprimer la vidéo sur le disque dur de son ordinateur, mais les policiers l’ont visiblement récupérée, en plus d’autres choses.

Normalement, ce travail de récupération est effectué par les membres de la Section des crimes technologiques.

Par ailleurs, le commandant Lafrenière a confirmé au Journal que les trois meurtres non résolus commis à Los Angeles, Miami et New York ne sont aucunement reliés à Magnotta.

En revanche, les résultats d’analyses médico-légales obtenus par le SPVM, mercredi, démontrent que la main et le pied droits découverts à Vancouver sont bel et bien ceux de Jun Lin.

La tête de la victime n’a toujours pas été retrouvée et la police n’exclut toujours pas qu’elle puisse avoir été postée par le suspect à l’extérieur du pays, voire même en Chine d’où était originaire la victime.

Départ imminent

Rappelons que Luka Rocco Magnotta est toujours détenu en Allemagne, où il a été arrêté, en attendant son extradition.

Selon nos informations, des enquêteurs des Crimes majeurs du SPVM seraient sur le point de s’envoler en direction de ce pays pour rencontrer le présumé tueur.

« Nos enquêteurs se préparent à se rendre en Allemagne pour l’interroger. Il se peut également qu’ils le ramènent si les circonstances et les événements le permettent », nous a dit le commandant Lafrenière, mercredi.

 

luka rocco
magnotta
Accusé

jun lin
Victime
Commentaires