/sports/others
Navigation
Tour de France

David Veilleux garde espoir

David Veilleux
© Les archives

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il a obtenu le feu vert afin de rentrer au pays pour participer au championnat canadien, David Veilleux garde espoir de recevoir un appel du directeur sportif d’Europcar qui lui confirmera sa place au Tour de France.

Après avoir participé à la Route du Sud du 14 au 17 juin, Veilleux est rentré au Québec lundi soir, en prévision de la course sur route des nationaux qui aura lieu le 23 juin à Lac-Mégantic.

Toujours dans le coup

« Parce qu’on me permettait de rentrer au pays pour le championnat canadien, je craignais de n’avoir plus de chances de prendre part au Tour de France, a-t-il raconté. Mon manager m’a toutefois assuré que mes chances existaient encore et qu’il n’avait pas de problème à me ramener du Canada. »

« C’est certain que si mes chances avaient été très, très bonnes, je ne serais pas rentré, a poursuivi le coureur de la formation Europcar. On ne m’a pas fait de promesse, mais je suis toujours dans le coup. Nous sommes trois ou quatre coureurs à se battre pour les deux derniers postes. »

Prêt à courir

Veilleux estime qu’il sera fin prêt si jamais il reçoit le coup de fil tant attendu. « J’aurais le temps de récupérer et je serais prêt à courir, a-t-il affirmé. Je tolère mieux le décalage horaire qu’avant. Le Tour de France ne débute que samedi prochain avec la présentation d’un prologue. Si je suis choisi, je retournerai en France le plus rapidement possible. »

Incapable de terminer la Route du Sud en raison d’une blessure à un genou, Thomas Voeckler sera néanmoins sur la ligne de départ du Tour de France. « Il va faire l’impasse sur le championnat de France (24 juin) et se reposer », a indiqué Veilleux au sujet de son coéquipier.

Contrat rempli

Veilleux estime qu’il a rempli sa part du contrat. « J’ai fait ma part du travail, a-t-il indiqué, montrant que j’avais la forme requise. La sélection demeure très subjective. Le gérant doit déterminer qui est le mieux pour épauler nos leaders. »

S’il n’est pas retenu pour le Tour, Veilleux passera les trois prochaines semaines à la maison. Il retournera en Europe à la fin de juillet afin de se préparer pour les étapes du World Tour, qui auront lieu à Québec et à Montréal en septembre. Veilleux estime qu’il sera fin prêt si jamais il reçoit le coup de fil tant attendu lui confirmant sa place au Tour de France.

Commentaires