/entertainment/movies
Navigation
Rebelle

Une princesse fougueuse et attachante

Coup d'oeil sur cet article

Rebelle  •  3/5

Film de Mark Andrews et Brenda Chapman

Avec la voix de Marilou

 

Pour son 13e film, Rebelle, le studio Disney-Pixar rebrasse avec succès une recette qui a fait ses preuves plus d’une fois dans le passé : une princesse, un royaume, de la magie, de l’humour et beaucoup d’action.

Annoncée comme la première véritable héroïne des films de Pixar (qui, du jouet cowboy Woody à la voiture Flash McQueen, avait jusqu’ici préconisé les personnages masculins), la fougueuse et rebelle princesse Merida devrait réussir cet été à conquérir le cœur des jeunes filles.

Même si Rebelle est le film des studios Pixar le plus près de l’univers de Disney, Merida n’a rien des Blanche-Neige, Cendrillon et autres délicates princesses qui l’ont précédée.

Fille du roi d’Écosse particulièrement douée pour le tir à l’arc et peu attirée par la vie de château, cette jeune princesse impétueuse à la crinière rousse préfère nettement partir à l’aventure sur le dos de son cheval que de rêver de mariage et de prince charmant.

Ainsi, quand ses parents lui demandent de choisir entre trois jeunes prétendants pour son mariage, Merida se rebelle contre sa mère et fait appel à une mystérieuse sorcière afin qu’elle l’aide à changer son destin. Pour le meilleur et pour le pire...

Divertissement de qualité

Rebelle (Brave en version originale anglaise) n’a pas l’originalité de certains des grands succès de Pixar (Histoire de jouets, Trouver Némo, Monstres Inc., Ratatouille), ni la poésie d’autres (Wall-E, Up).

C’est tout de même un divertissement familial d’une grande qualité que nous offre le prolifique et réputé studio d’animation de Disney.

Le travail d’animation, précis et très détaillé, est impeccable. Certaines images - dont celles les paysages d’Écosse médiévale - sont d’une grande beauté.

Avec cette princesse un brin rebelle, les réalisateurs Brenda Chapman et Mark Andrews ont réussi à créer un personnage attachant et très moderne auquel s’identifieront sans doute plusieurs jeunes filles. Comme d’habitude chez Pixar, le film mélange, avec finesse, humour, action et tendresse, dans une histoire sans longueur et habilement racontée.

Un mot en terminant sur la chanteuse québécoise Marilou qui a fait du bon boulot en prêtant sa voix avec énergie au personnage de la princesse Merida dans la version française du film qui sort au Québec.

Commentaires