/news/politics
Navigation
Nouveaux immigrants

L'intégration des futurs immigrants depuis l’étranger

Weil
Photo Agence QMI / Archives La ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles (MICC, Kathleen Weil, en avril dernier

Coup d'oeil sur cet article

La ministre québécoise de l’Immigration et des Communautés culturelles, Kathleen Weil, a dévoilé le nouveau service en ligne SIEL, qui propose aux nouveaux immigrants de s’intégrer gratuitement au Québec avant d’arriver dans la province.

«Le SIEL vous permet de vous familiariser avec le monde du travail québécois et de découvrir le Québec», peut-on lire sur le courrier que plusieurs candidats à l’immigration ont reçu depuis la fin 2011.

Ces derniers attendent parfois trois ou quatre ans leur immigration. «Le Service d’intégration en ligne, tout à fait unique en son genre, permettra aux personnes sélectionnées de profiter avantageusement du temps d’attente pour se préparer à leur venue», a expliqué Kathleen Weil.

Seuls les détenteurs d’un Certificat de sélection du Québec (CSQ) qui sont encore à l’étranger ou les nouveaux résidents dans les régions où les services d’intégration sont peu disponibles ont accès au SIEL.

«Le SIEL m'a permis de me préparer pour le marché du travail et de trouver un logement», a rapporté Ahmed Belhacan, un Marocain arrivé à Montréal en avril 2011. Avant d’arriver au Québec, il ne savait pas comment présenter son Curriculum Vitae, le SIEL l’a accompagné dans cet apprentissage. Quelques semaines après son arrivée à Montréal il a ainsi trouvé un emploi.

Sur le forum Immigrer.com, plusieurs internautes candidats qui ont obtenu leur CSQ partagent cette nouvelle. Les échanges varient, mais dans l’ensemble l’expérience du SIEL a été positive.

«Ça nous a permis de faire un réseau de contacts, c’est très instructif, l'agente d'accompagnement est vraiment agréable, c'était très intéressant, nous recommandons à tous ceux qui en ont l'opportunité d'y participer, les effets positifs sont énormes. Nous avons énormément appris sur la culture au Québec, les façons d’y travailler, etc.», peut-on notamment lire sur le forum.

 

Commentaires