/news/currentevents
Navigation
Déménagements | meubles

Mine d’or pour les magasins

Coup d'oeil sur cet article

Chaque année, des milliers de locataires vident leur appartement en laissant des meubles en bon état sur les trottoirs. Si plusieurs personnes viennent se servir directement dans les amoncellements de meubles jetés à la rue, les magasins y font leurs emplettes aussi.

« Depuis dix jours, je n’accepte plus les meubles, car mes entrepôts sont pleins à craquer. Depuis un mois qu’on travaille à plein régime, c’est la même chose chaque année juste avant le 1er juillet » dit Daniel Côté, propriétaire d’Ameublement Elvis.

Ce magasin du Plateau Mont-Royal se spécialise dans l’achat et la vente d’appareils électroménagers et mobiliers usagés.

« On fait la collecte à domicile d’électroménagers et de mobiliers environ une vingtaine de fois par jour. On continue à ramasser les électroménagers, mais les meubles on ne peut plus, ça coute cher entreposer des meubles. Les électros se vendent plus facilement et prennent moins de place ».

M Côté dit se sentir mal d’avoir à rejeter des meubles que les gens souhaitent donner, faute d’espace.

« Si j’avais le pouvoir, je ramasserais tout ce que je peux cette semaine et je mettrais ça dans un bateau en destination de Cuba ou d’Haïti. Avec tout ce que j’ai rejeté, on aurait rempli un paquebot ! » tient à souligner M. Côté.

Œuvres caritatives

Les centres à vocation caritative sont aussi débordés à l’approche de cette fin de semaine de trois jours.

Les centres de réemploi comme Ameublement Bon Choix sur la rue Jean-Talon font la revente de mobiliers de toutes sortes.

« Des fois, on ramasse des salons complets, table, chaises et tout le reste. Nous, on collecte sans trop discriminer pour revendre à bas prix. Ce n’est jamais si pire que ça, les mobiliers sont souvent en très bonne qualité », nous confirme M. Kamos.

M. Kamos dit faire environ deux à trois collectes à domicile par jour en marge du 1er juillet. Rien d’anormal selon lui. « Il faut attendre à lundi avant de dresser des bilans, mais un mois avant le 1er juillet c’est la norme pour nous, côté collecte et dépôt de meubles usagés ».

Quoique la majorité des meubles que les gens souhaitent donner ou jeter ne soient pas de la plus grande qualité ou dans le meilleur état, ils font le bonheur de plusieurs selon l’Armée du salut.

« On n’accepte jamais des meubles en très mauvais état, c’est une question de dignité et de respect envers son prochain ».

« On fait 25 à 30 collectes par jour sur l’île de Montréal depuis une semaine. Je ne peux dire que c’est plus occupé que lors des années précédentes, mais il n’y a pas de baisse, ça, c’est sûr » nous dit la préposée aux collectes à domicile de l’Armée du salut.

La Ville de Montréal recommande fortement aux locataires de déposer le plus gros de leurs biens dans des écocentres ou dans des centres privés de réemploi.

Écocentres

Les écocentres sont présents dans presque tous les arrondissements et ils acceptent les mobiliers, les électroménagers, les ordinateurs et même des résidus domestiques dangereux. « Il n’y a pas grand-chose qu’on n’accepte pas » selon Cosmin, préposé à l’écocentre de Saint-Michel.

L’arrondissement sud-ouest dit ne pas avoir remarqué une augmentation record de détritus sur les rues et ruelles, mais confirme attendre à mardi pour décider si un camion d’ordure supplémentaire sera affecté à la collecte de meubles jetés.

« C’est trop tôt pour déterminer si des mesures additionnelles seront nécessaires, mais on se tient prêt, fort de nos expériences des années précédentes », nous confirme Sophie Ladreville de la Ville de Montréal.

La Ville a confirmé que les sofas, matelas, meubles en bois et objets en plastique seront ramassés par le service de collecte des ordures régulières. « Il n’y a pas de service spécial pour ces choses-là, on n’a pas le choix de les ramasser comme tout autre déchet aux jours et heures habituelles », mentionne l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension.

résidus acceptés aux écocentres
Électroménagers encombrants
Matières recyclables (papier, carton, verre, plastique, métal)
Pneus hors d'usage
Résidus de construction, de rénovation et de démolition
Résidus domestiques dangereux
Vêtements encore en bon état
résidus refusés aux écocentres
Amiante
Bouteilles de gaz comprimé
Branches et troncs d’arbres
BPC et cyanures
Carcasses d’animaux
Carcasses de véhicules automobiles
Déchets biomédicaux
Déchets radioactifs
Feux d’artifice
Médicaments
Ordures ménagères et résidus alimentaires
Produits explosifs, armes à feu et substances illicites
Résidus verts (gazon, feuilles mortes)
Commentaires