/travel/destinations
Navigation
Nouveau-Brunswick

Plages et homards

Coup d'oeil sur cet article

CARAQUET, Nouveau-Brunswick | Bien que le Nouveau-Brunswick compte une trentaine de plages, ce sont celles de la Péninsule Acadienne qui sont les plus séduisantes.

En suivant le panneau rouge arborant une étoile de mer, on suit la route panoramique du Littoral acadien, bordée de plages et de restaurants qui apprêtent le homard à toutes les sauces. Un itinéraire dont on ramène des souvenirs impérissables... et quelques kilos !

Afin de faciliter votre prochain séjour « plages et homards » dans la Péninsule acadienne, voici cinq plages sablonneuses qui offrent les meilleurs supports d’hébergement, des attractions tout près et de bons petits restos où déguster... le homard, évidemment !

CARAQUET : Plage du Bas-Caraquet

Il faut marcher un bon 1,5 km avant de se retrouver en eau profonde, ce qui rend cette plage idéale pour la petite famille. Nettoyée tous les matins, elle dispose également de tous les services et de nombreux jeux ont été aménagés pour les enfants. À Grande-Anse, 34 km plus loin, une plage enclavée dans le fond d’une anse et abritée par les caps attire plutôt les couples.

Hébergement

> Les chalets de la plage de Bas-Caraquet. Modernes et confortables, ces chalets situés directement sur la plage ont été le Coup de cœur hébergement du voyage. www.chaletsdelaplage.com

> Hôtel Paulin. Pour dormir dans un authentique hôtel rural. On demande la suite no 7 et on goûte les inspirations de Karen qui sert le homard dans la bière, le champagne, la sauce au curry, etc. www.hotelpaulin.com

Restauration

> Déjà bu : Ancien sommelier d’Alcool Nouveau-Brunswick (l’équivalent de notre SAQ), Robert Noël y offre une « fun » cuisine où il réinvente les recettes d’autrefois. Osez le homard en poutine, le Mac & Cheese, un macaroni au fromage avec homard, et le grilled cheese au homard, sans oublier la chaudrée aux fruits de « Mère », inspirée d’une recette de sa maman. Définitivement le coup de cœur restauration du voyage ! www.dejabu.ca

> Le Caraquette, pour son omelette aux fruits de mer que l’on déguste sur la terrasse face à la Marina.

Attractions

> Le Village historique acadien. Ce site recréant la vie quotidienne des Acadiens de 1770 à 1949. NOTE : Possibilité d’inscrire son enfant au Camp d’un jour Les Enfants du village qui l’initiera à la vie d’autrefois. www.vhanb.ca

> Le parc de l’Aquarium de Shippagan avec son phare Old Portage (1869), son sentier du Rivage (2 km) et les 31 bassins d’exposition de l’Aquarium, sans oublier les spectacles avec les phoques communs, dont Océane et son bébé (trois semaines au moment de notre visite) et le bassin d’exploration avec son homard bleu et son homard deux couleurs. NOTE : Du 3 juillet au 18 août : Possibilité d’inscrire son enfant pour le Camp biologiste d’un jour. Basé sur le programme de science des 3e et 5e années du primaire, il permet de collecter des spécimens à la mer, de nourrir les poissons, etc. www.aquariumnb.ca

> Festival acadien du 1er au 15 août. www.festivalacadien.ca

MISCOU : Plage de Miscou

Unique, spectaculaire et immense, la plage de Miscou fait le tour de l’île (35 km). Il est donc plutôt rare qu’elle soit trop achalandée, même si elle accueille entre 300 et 400 visiteurs par jour. Si elle comprend tous les services, elle n’est cependant pas nettoyée, ni surveillée. Par contre, les chiens bien élevés y sont acceptés.

Hébergement

> Chalets « Au pied du phare ». Info : sbmb@nb.sympatico.ca

> Camping La vague. Accès direct à la plage et jeux pour enfants. campinglavague@hotmail.com

Restauration :

> Au P’tit Mousse pour la « Fisha » (pizza aux fruits de mer) et les Doigts à l’ail. www.auptitmousse.com

> La Terrasse à Steve. On y prend un panier de pique-nique pour l’activité « Du homard au phare ». On en profite pour faire connaissance avec Fred, le grand héron que Steve a « apprivoisé ». www.ilemiscouisland.ca

Attractions

> Entourée d’eau salée et comptant près de 400 lacs, Miscou permet d’admirer jusqu’à 175 espèces d’oiseaux, dont le pluvier siffleur, une espèce en voie de disparition.

> Le Phare de Miscou (1841) offre une vue spectaculaire sur la Baie-des-Chaleurs et le golfe Saint-Laurent.

> 37e Festival International de musique baroque, du 26 au 28 juillet. Les spectacles ont lieu à la petite église colorée Ste-Cécile, reconnue Site patrimonial. www.lameque.ca

> Chasse aux trésors sur les deux îles, Lamèque et Miscou. 1000 $ à gagner. www.ilesacadiennes.ca

KOUCHIBOUGUAC : la plage Kellys

Située à l’intérieur du parc National Kouchibouguac, la plage Kellys porte le nom d’une famille expropriée lors de la fondation de ce parc (1969). Une grande passerelle donne accès à l’un des trois segments de plage de 25 km. L’eau y est légèrement plus froide que sur les autres puisqu’on se baigne dans les eaux du golfe. Cette plage offre tous les services, mais elle est laissée à l’état naturel (pas nettoyée, mais surveillée).

Hébergement

> Le parc compte deux terrains de camping, très boisés, avec ou sans bâtiments de service. Ils sont situés le long de la piste cyclable, près de la plage.

> Kouchibouguac Resort. Chalets, motels et restaurant à la frontière du parc. www.kouch.com

Restauration

> La Fiouk. Ici, on trahit le homard pour goûter les mets typiquement acadiens comme le Fricot (sorte de soupe-repas), la poutine râpée, la crêpe râpée et la poutine à trou.

> Chez 5 étoiles. Pour la pizza aux fruits de mer.

Attractions

> Au pavillon central, exposition sur l’expropriation des sept villages (1200 personnes) et les particularités du parc. Aussi, 60 km de sentiers de vélo, 10 sentiers de randonnées et Sorties en canot voyageur pour observer l’importante colonie de phoques (800 à 1000). pc.gc.ca/kouchibouguac

SHEDIAC : la plage Parlee

Attirant près d’un million de visiteurs chaque année, Parlee est sans aucun doute la plus connue des plages du Nouveau-Brunswick. On y trouve tous les services, des jeux pour enfants, un restaurant et les différentes attractions de la Pointe du chêne qui se trouve à quelques pas.

Hébergement

> Domaine Parlee Beach : 20 mignons petits chalets à quelques minutes de la plage. www.domaineparleebeach.ca

> Camping Beauséjour : 300 sites également tout près de la plage.

Restauration

> Maison Tait. Shediac étant la « Capitale mondiale du homard », on choisit cette table pour un repas fin mettant en vedette le Cardinal des mers ! On peut même bonifier l’expérience en optant pour une nuit dans ce chic Manoir historique (1911). maisontaithouse.com

Attractions

> Les contes du homard. Croisière de 2 heures et demie dans la Baie de Shediac avec Dan, un pêcheur d’expérience qui nous apprend, avec beaucoup d’humour, comment pêcher le homard, le cuire, le décortiquer et s’en régaler. * Sans hésiter, le Coup de cœur des attractions. www.lobstertales.ca

CAP PELÉ : Plage de l’Aboiteau

Située à l’intérieur du Complexe touristique Parc de l’Aboiteau, elle est longue, son sable est doux et doré, et son Centre de plage dispose de tous les services (restaurant licencié servant des fruits de mer, bar, jeux pour enfants, sentiers pédestres, animations, terrasses et passerelles). Moins connu que Parlee, c’est pourtant cette plage qui a été le Coup de cœur du voyage. * Les chiens ne sont pas admis.

Hébergement

> Chalets de l’Aboiteau. Modernes et confortables, ils offrent, via une passerelle, un accès direct à la plage. www.cap-pele.com

Restauration

> Restaurant de la Dune, sur la plage ou Le Paradis des fruits de mer à quelques kilomètres. Pour les coques frites, le homard nature ou servi en club. www.seafoodparadise.ca

Attractions

> Tours À capelé. Visites guidées de Cap-Pelé incluant Musée de la « boucanière », atelier du pêcheur, vivier à homard, etc. 506-577-2017

 

Commentaires