/sports/others
Navigation
Traversée | Lac Saint-Jean

Des éloges pour Philippe Guertin

Coup d'oeil sur cet article

ROBERVAL | « L’homme de la journée, c’est le Canadien. »Le Canadien en question, c’est Philippe Guertin. Il a eu droit à des éloges de la part de l’expérimenté Tomi Stefanovski, qui l’a devancé par une petite brasse au final.

L’athlète qui n’a que 21 printemps au compteur s’est débrouillé comme un professionnel face à des rivaux plus habitués aux aléas du Piékougami. Au final, il aura surpris tout le monde, à commencer par lui. « J’aime ça être l’underdog. Je n’avais pas trop de pression sur mes épaules et c’était parfait pour moi. »

Le nageur originaire de Saint-Hubert a connu toute une progression depuis sa victoire au Marathon de la relève, l’année dernière. « J’ai changé pour aller au Club Camo avec mon entraîneur Claude St-Jean et depuis ce temps-là, j’ai vraiment progressé. »

Grimsey trop vite

Installé dans le peloton de meneur depuis le début de la course, Guertin s’est permis de prendre la tête en quelques moments. Une stratégie qu’il a partagée avec Ian Van Der Hulst, mais qui s’est avérée fatale pour le Néerlandais.

« On a vu (Trent) Grimsey partir, tout le monde a augmenté le rythme, mais personne pouvait le rattraper. En 30 secondes, il était loin devant. Ça donnait rien de gaspiller de l’énergie pour ça. »

Au repos

Et ne cherchez pas Philippe Guertin dans une course près de chez vous. Le jeune homme compte s’accorder un peu de repos, bien mérité.

« J’ai eu une grosse année. Je vais me reposer un peu. Et dormir 48 heures en ligne », a-t-il rigolé.

Commentaires