/sports
Navigation
Jeux olympiques

Plus de 1000 personnes ont marché contre des missiles installés sur le toit d’un complexe d’appartement

AFP_DV1227140
AFP

Coup d'oeil sur cet article

LONDRES – Plus de 1000 personnes ont marché à travers l’est de la ville de Londres, samedi après-midi, pour protester contre les mesures de sécurité mises en place pendant les Jeux olympiques.

 

La manifestation a commencé dans le parc du Mile End et s’est poursuivie dans le quartier ouvrier, sur Wennington Green. Plus de 100 policiers ont escorté la marche et bloqué une voie de la circulation pour permettre la tenue de la manifestation.

Les manifestants ont également protesté contre les commanditaires, comme Dow ou Rio Tinto, à qui sont reprochés des comportements suspects en matière d’environnement.

La marche s’est brièvement arrêtée devant un complexe d’appartements où des militaires britanniques ont équipé le toit avec des missiles, et ce, afin de garantir la sécurité du Parc olympique situé à proximité.

Leonard Grieves a exprimé son désaccord avec la marche. Il a brandi un drapeau olympique devant son domicile et a crié « Vive les olympiques » lorsque la manifestation est passée devant chez lui.

La marche s’est déroulée sans aucune violence ou arrestation. Vers la fin de la manifestation, la police a brièvement détenu un homme et saisi ses ciseaux de poche.

Pendant l’ouverture de la cérémonie, une manifestation à vélo s’est terminée avec l’arrestation de 20 cyclistes.

 

 

Commentaires