/sports
Navigation
Londres 2012

Les Canadiennes s'inclinent

RE_2012_08_05T145424Z_01_OLYIM16_RTRMDNP_3_OLY_BASK_BKWBBL_BKW400B14
Photo REUTERS/Mike Segar Lizanne Murphy (à gauche) tente ici de contrer l'Australienne Suzy Batkovic.

Coup d'oeil sur cet article

LONDRES - L'équipe canadienne de basketball féminin s'est inclinée 72-63 face aux Australiennes, dimanche, dans le dernier match de la ronde préliminaire du tournoi olympique, à Londres.

Les Canadiennes ont connu un départ difficile et tiraient de l'arrière 12-0 à un certain moment. La marque était de 35-22 à la mi-temps.

L'équipe, dont fait partie la Québécoise Lizanne Murphy, a haussé son niveau de jeu d'un cran par la suite, réduisant l'écart à trois points au troisième quart. Ce ne fut toutefois pas suffisant.
Kim Smith a de loin été la meilleure pour le Canada avec une récolte de 17 points. Elizabeth Cambage en a obtenu 19 pour l'Australie.

Les Australiennes, deuxièmes au monde, étaient plus imposantes et cela a causé des problèmes aux Canadiennes, selon leur entraîneuse, Allison McNeil.

«Elles n'avaient pas l'air si grosses sur vidéo, a-t-elle expliqué. Mais une fois sur le plancher, elles sont très, très imposantes.»

Lauren Jackson, qui mesure près de deux mètres, a marqué 18 points pour l'Australie. D'après McNeil, elle est «peut-être la meilleure joueuse au monde».

Face aux États-Unis

L'équipe canadienne avait déjà obtenu sa place dans la ronde des médailles grâce à un gain contre le Brésil, vendredi. Le Canada termine ainsi la ronde préliminaire avec une fiche de deux victoires et trois revers, ce qui lui donne la quatrième place dans le groupe B.

C'est la première fois, dans son histoire, que le pays accède à la ronde des médailles.

La formation de l'unifolié y affrontera les Américaines lors du premier match. Celles-ci n'ont pas encore subi la défaite dans le tournoi et ont terrassé les Chinoises 114-66, dimanche, pour une 38e victoire de suite aux Olympiques.

La plupart des observateurs estiment que les États-Unis vont l'emporter. Étonnamment, l'entraîneuse McNeil pense un peu la même chose.

«C'est probablement gagné d'avance, a-t-elle lâché. Mais nous allons jouer. Nous allons nous présenter et jouer dur, et nous allons tout faire pour gagner ce match. Mais elles sont incroyablement bonnes. La dernière fois qu'elles ont perdu, c'était au Championnat du monde en 2006.»

«La Russie les avaient battues et l'Australie a ensuite vaincu les Russes en finale, a poursuivi McNeil. Nous avons tenu notre bout contre la Russie et contre l'Australie. Pouvons-nous jouer avec elles (les Américaines)? Nous allons bientôt le savoir.»

Le match de quart de finale entre le Canada et les États-Unis aura lieu mardi.


 

Commentaires