/sports
Navigation
JO | Saut en hauteur

Le Canada remporte le bronze au saut en hauteur

Derek Drouin
Photo Kai Pfaffenbach / Reuters Derek Drouin

Coup d'oeil sur cet article

LONDRES – Lorsque Derek Drouin a réalisé qu’il avait remporté la médaille de bronze au saut en hauteur mardi soir, la première chose qu’il a faite a été de chercher ses parents, Sheila et Gates, dans la foule.

Après un câlin, ils lui ont donné un drapeau canadien, un drapeau bien spécial qui avait été autographié par presque tous les résidants de sa ville natale, Corunna, en Ontario.

«Mes parents l’ont apporté pour moi et c’était très spécial», a dit Drouin, qui est devenu le premier Canadien à remporter une médaille en saut en hauteur depuis Greg Joy en 1976.

Sa conquête du bronze est survenue lors des finales les plus étranges dans l’histoire des Jeux. En plus de Drouin, deux autres sauteurs ont raflé le bronze, soit le Qatari Essa Mutaz Barshim et le Britannique Robert Grabarz. Les trois hommes ont franchi 2,29 mètres avant d’échouer à 2,33 mètres.

Le Russe Ivan Ukhov a décroché l’or avec un saut de 2,38 mètres, tandis que l’Américain Erik Kynard a terminé deuxième à 2,33.

Tous les autres participants ont raté leur tentative à 2,33 mètres. Les trois médaillés de bronze ont atteint 2,29 mètres à leur premier essai, donc ils sont montés sur le podium.

Comme plusieurs autres participants, le Canadien Mike Mason a réussi un saut de 2,29 mètres, mais comme il l’a fait à sa troisième tentative, il n’a pas eu droit à une médaille.

«C’était très près, mais je ne peux qu’être content du résultat, a déclaré Mason. C’est la première fois que je vois une chose semblable. [...] C’est ça le saut en hauteur, c’est un événement excitant où tout peut arriver.»

Un brillant avenir

La compétition a démontré que le Canada a un futur très prometteur dans cette discipline.

«C’est une excellente chose, a expliqué Mason. Derek est encore très jeune [22 ans]. Certains disent que je suis vieux, mais je n’ai que 25 ans, je crois que j’ai encore de bonnes années devant moi.»

Même si sa médaille était plutôt inattendue, Drouin n’est pas sortie de nulle part. Il a établi le record canadien à l’intérieur [2,33 mètres] et détient la marque nationale chez les juniors. L’Ontarien a également gagné un événement de la Ligue de Diamant plus tôt cette saison à Londres.

Personne ne s’attendait toutefois à ce que le sauteur ne grimpe sur le podium aux Jeux de 2012, lui qui a été opéré après s’être déchiré trois ligaments du pied.

Drouin s’était donné comme but de participer aux Olympiades de Londres en pleine santé. On peut dire qu’il a surpassé ses attentes.


 

 

Commentaires