/sports
Navigation
Athlétisme

Bolt passe facilement en finale

RE_2012_08_08T193925Z_01_OLYGS131_RTRMDNP_3_OLY_ATHL_ATM200_SEMIS_DAY12
REUTERS Usain Bolt

Coup d'oeil sur cet article

LONDRES - Rien à faire des célébrations entourant sa récente médaille d’or quand Usain Bolt se retrouve à nouveau sur la piste.

 

Mais que fera le sprinteur jamaïcain pour fêter sa prochaine médaille lorsqu’il sera loin du Stade olympique?

Bolt, dont une certaine photo prise aux petites heures du matin avec un trio de joueuses de handball suédoises fait jaser sur le Web, s’est approché un peu plus de son objectif, mercredi, en se qualifiant facilement pour la finale du 200 mètres.

Le Jamaïcain a dominé sa vague de demi-finale avec un chrono de 20,18 secondes alors qu’il a semblé ralentir au beau milieu de la course pour en donner juste assez afin de maintenir son avance.

Il a ainsi conservé ses chances de répéter son triple exploit d’il y a quatre ans à Pékin, où Bolt avait gagné les épreuves de 100m, 200m en plus de contribuer à la victoire de son pays au relais 4X100 mètres.

«Tu ne peux jamais travailler trop fort, de commenter Bolt, indiquant qu’il y a été à fond lors des 70 premiers mètres. J’ai pu travailler sur ma technique en tournant le coin. Je voulais vraiment travailler avec intensité. Je me suis poussé pour voir comment je me sentais dans le coin. Je l’ai fait. J’étais probablement à 90%. Je vais demander à mon entraîneur s’il y a des ajustements à faire et on va travailler là-dessus.»

Bolt a ensuite été interrogé à savoir s’il se sentait en mesure de battre son propre record du monde, établi à 19,19 secondes, en finale, jeudi.

«Il y a définitivement une possibilité, a-t-il indiqué. Je ne peux pas le garantir, mais la piste est rapide et ça risque d’être une bonne course. Il y aura plusieurs bons compétiteurs.»

«Il y a de bons athlètes qui sont invités à la fête, donc on verra», d’ajouter Bolt.Un Canadien tout près de la finale

Parmi ceux qui seront à surveiller, il y a son compatriote Yohan Blake qui a remporté la première demi-finale avec un temps de 20,01 de même que le Néerlandais Churandy Martina, gagnant de la troisième vague avec un chrono de 20,17.

À propos, les Jamaïcains ont placé un troisième athlète en finale avec Warren Weir, deuxième de la troisième demi-finale avec un temps de 20,28. Seront aussi à surveiller : l’Américain Wallace Spearmon et le Français Christophe Lemaître.

Du côté des Canadiens, le Torontois Aaron Bown a réussi son record personnel (20,42) et terminé quatrième dans la vague de Bolt. Il a ainsi bien failli se qualifier pour la finale, réalisant le neuvième meilleur temps.

Jared Connaughton, originaire de l’Île-du-Prince-Édouard, a fini septième de sa demi-finale en 20,64 secondes.

 

Bolt et les Suédoises...

En attendant un possible triplé sur la piste, Usain Bolt fait parler en raison d’un tout autre triplé.

Après sa victoire au 100 mètres dimanche, il a tweeté une photo de lui-même en train de célébrer avec trois membres de l’équipe suédoise de handball assises autour de lui.

Bolt a par ailleurs accompagné le cliché d’un commentaire : «À la maison (à Kingston), on dit hmmm mmm.»

Les joueuses Gabriella Kain, Isabelle Gullden et Jamina Roberts auraient apparemment passé 90 minutes avec Bolt, parlant, dit-on, jusqu’à trois heures du matin.

Une heure plus tard, Bolt a tweeté une autre photo de lui, seul cette fois, mais avec trois doigts dans les airs.

«Je suis debout et prêt à y aller encore», a-t-il écrit.

Selon le journal britannique Mirror, Bolt aurait fréquenté la Canadienne Lubica Slovak pendant six mois avant de mettre fin à cette relation avant les Jeux de Londres.

 

 

Commentaires