/entertainment/music
Navigation
Heavy Mtl | Dance Laury Dance

Pour les bonnes raisons

Dance Laury Dance
photo Courtoisie Dance Laury Dance

Coup d'oeil sur cet article

Les membres de Dance Laury Dance ne cherchent pas la célébrité... et jouer dans les radios n’apparaît pas sur leur liste de priorités. C’est du moins ce que Max Lemire, le chanteur du groupe, affirme en entrevue.

« Comme tous les autres bands d’heavy métal, on veut laisser notre trace, mais sans nécessairement faire du cash et devenir Lady Gaga, dit-il. On fait ça pour les bonnes raisons. C’est l’authenticité qui nous intéresse. »

Les gars de Dance Laury Dance ont vu leur notoriété grimper l’été dernier lorsqu’ils ont assuré la première partie du spectacle de Metallica sur les plaines d’Abraham dans leur ville natale, Québec. Ce week-end, ils déverseront leur hard rock dans deux autres métropoles canadiennes : Toronto et Montréal. Au parc Jean-Drapeau, ils n’auront qu’une demi-heure pour « faire leur marque ». Au programme, des chansons de leur premier album, Living for the Roll (2011), et quatre pièces inédites extraites de leur prochain disque.

« On ne fera pas de covers : 30 minutes intenses jouées sans interruption. Je vais fermer ma gueule entre les tounes ! Je ne dirai pas un mot », rigole Max Lemire.

Parlant du nouvel opus, le chanteur annonce qu’il sera légèrement différent du précédent en raison des récents bouleversements au sein du quintette. Phil Lemire s’est joint au groupe en remplacement du guitariste Dagger Pat. « Notre manière de composer a changé depuis son arrivée, explique-t-il. Notre attitude est différente. On enregistre comme si on donnait un show. On veut un son brut. On veut que ça sonne vrai. On fait des erreurs, mais on s’en câlisse ! C’est beaucoup plus hard, mais c’est aussi plus intelligent. »


• Dimanche / Scène Heavy MTL De 13 h à 13 h 30.

 

Commentaires