/news/currentevents
Navigation
Montréal

Meurtre dans un penthouse du chemin de la Côte-des-Neiges

Coup d'oeil sur cet article

Un meurtre a été commis, samedi, dans le penthouse d’un immeuble à condos du chemin de la Côte-des-Neiges, à Montréal.

C’est vers 14h20 que les policiers se sont rendus sur les lieux à la suite d’un appel d’urgence concernant un homme trouvé mort dans un appartement situé sur le chemin de la Côte-des-Neiges, à proximité de l'avenue Summerhill.

À leur arrivée, «les policiers ont constaté que l’homme avait été blessé par balle au haut du corps et qu’il gisait dans son appartement, a indiqué le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Daniel Fortier. Il s’agit d’un penthouse dont l’ascenseur s’ouvre dans l’appartement de la victime», a-t-il précisé.

La mort de l’homme, âgé de 33 ans, remontait à plusieurs heures selon les premières constatations.

Les enquêteurs des crimes majeurs du SPVM se sont rendus sur les lieux en milieu d’après-midi, afin de recueillir davantage d’informations sur les circonstances entourant le décès de l’homme.

En soirée, le porte-parole du SPVM, Jean-Pierre Brabant, a précisé que la victime aurait été atteinte d’au moins un projectile d’arme à feu.

Questionné sur de possibles liens entre cet événement et les deux autres meurtres survenus à Montréal et à Laval depuis vendredi soir, M. Brabant a indiqué que « ce ne serait pas lié ».

Un quartier tranquille

Les résidants de l’immeuble rencontrés sur place étaient surpris d’apprendre qu’un tel événement se soit produit.

«C’est très tranquille, a indiqué un homme qui demeure au 9e étage de l’édifice. Pour pouvoir accéder (à l’intérieur), il faut connaître quelqu’un de l’immeuble.»

Le voisin a également précisé qu’il avait souvent croisé l’homme qui résidait au penthouse. «Il est locataire, il louait ici depuis 6 mois.»

«C’est tranquille, mais non ça ne me surprend pas», a pour sa part commenté une femme qui réside sur l’avenue Summerhill, ajoutant qu’elle voyait souvent des voitures suspectes garées devant l’immeuble où l’homme a été retrouvé sans vie.

 

Sur le même sujet
Commentaires