/lifestyle/health
Navigation
Santé

Cultivez votre santé

Cultivez votre santé
photo fotolia Le jardinage est une activité physique exigeante. Attention donc au lombago, une pathologie fréquente de la colonne vertébrale.

Coup d'oeil sur cet article

Comme plusieurs, vous vous êtes mis au jardinage ? Bon plan ! L’activité est comparable à la pratique d’un sport doux. 3 heures et demie de jardinage correspondent pratiquement à 2 heures de jogging. Une excellente façon, à tout âge, de cultiver sa santé !

Pour garder la forme, il est recommandé une dépense quotidienne de 156 kilocalories qui se traduit par 45 minutes de taille de rosiers ou de bêchage. On peut perdre jusqu’à 400 calories à l’heure en creusant la terre ou en aérant le compost. Le jardinage a l’avantage de solliciter une grande partie des muscles de façon répétitive et sans à-coups. La répétition de mouvements très variés, comme se pencher, se baisser ou fléchir les genoux améliore la souplesse. Les muscles et l’ossature se renforcent et préviennent les risques d’arthrose. Le jardinage a également des effets bénéfiques sur l’ostéoporose. Il favorise en outre la digestion et diminue la durée du transit.

Méfiez-vous cependant, car comme beaucoup, vous risquez de vous retrouver soudainement plié en deux, les jambes raides, les fesses en l’air, souffrant d’une vive douleur au moindre mouvement et vous sentant incapable de vous relever. Un mauvais tour. Un tour de rein... Une histoire fréquente. Toujours la même, à quelques variantes près. Que s’est-il passé ? Il s’agit tout simplement d’un début de lombago dont le déclencheur est une détérioration discale qui se produit, la plupart du temps, lorsqu’on soulève une lourde charge en pelletant ou en transportant de la terre par exemple.

LE LOMBAGO

C’est une inflammation lombalgique vive et aiguë de l’une des cinq vertèbres lombaires. Le mal se localise dans le dos, au-dessus de la fesse, avec parfois des débordements, également douloureux, dans les fesses, la cuisse ou le pli de l’aine. Une pathologie de la colonne vertébrale, particulièrement fréquente, qui peut survenir à n’importe quel âge. Le lombago survient lorsqu’une déchirure se produit, suite à un effort violent, dans l’un des disques cartilagineux intervertébraux qui sont, en quelque sorte, les amortisseurs placés entre chaque vertèbre.

Le disque est composé d’un noyau central entouré d’anneaux fibreux. Lorsque le noyau se déplace, l’inflammation se produit au niveau de la zone lésée. C’est le lombago. L’inflammation provoque la formation d’un œdème des tissus qui irrite les nerfs voisins suscitant une vive douleur. Plus importante est l’inflammation, plus intense sera la douleur qui est une réaction de défense provoquant la contraction des muscles lombaires. Pour les prochains jours, vous serez un peu « légume » !

Commentaires