/entertainment/tv
Navigation

L’instant gagnant perd ses animateurs

Coup d'oeil sur cet article

Après près d’un an passé à la barre de la télé-tirelire, Karl Hardy et Sandra Sirois quitteront à la fin du mois l’animation de L’instant gagnant, question de se consacrer à de nouveaux projets.

Cette décision a été prise récemment par les deux animateurs, qui étaient de la dernière mouture de Call TV, tournée à Vienne, en Autriche, l’an passé, et de la nouvelle, soit L’instant gagnant, qui se déroule à Budapest, en Hongrie.

« Ça fait un an qu’on fait ça. On est un peu fatigués de la télé-tirelire, de l’horaire de nuit qui n’est pas facile. Mais je ne dis pas que je ne reviendrai jamais ici. Les portes sont toujours ouvertes, on est en bonnes relations », assure Karl Hardy.

« Je veux chercher d’autres emplois, d’autres contrats pour la télévision québécoise. C’est le fun animer L’instant gagnant, mais je ne veux pas faire de la télé-tirelire toute ma vie », complète sa collègue.

Les deux animateurs ont été joints tous deux hier par Skype.

Critiques

Devenus de véritables complices au fil des mois, le duo tire sa révérence avec le souvenir d’une expérience positive, malgré tous les commentaires péjoratifs émis à propos de leur émission. Il faut dire que des irrégularités, des réponses quasi impossibles à trouver et le nombre peu élevé de gagnants ont suscité les critiques.

« Après un an, on est habitués. Quand je suis arrivé à Call TV, les gens parlaient beaucoup sur les réseaux sociaux, je recevais énormément d’insultes. Mais pour toute la merde que tu peux recevoir sur Internet, tu reçois le même nombre d’amour. Donc, c’est bien », confie-t-il.

Même son de cloche du côté de Sandra Sirois, bien au fait de la controverse qui entoure son émission. « Ça me fait tout le temps de la peine d’avoir des messages qui disent que je suis une «crosseuse», que je me fous du monde, mais c’est pas vrai. Moi, je fais ça parce que je suis en amour avec mon travail, j’aime la télévision», plaide Sandra Sirois.

Nouveaux projets

Cette page étant tournée, les deux animateurs sont maintenant à la recherche de nouveaux projets. Sandra Sirois passera une semaine en France sous peu, afin de rencontrer des producteurs et des agents. De son côté, Karl Hardy compte notamment se consacrer à l’écriture d’un second livre, après avoir sorti Ma folle histoire, l’an dernier.

L’instant gagnant devrait pour sa part revenir sur les ondes de V, de nouveaux animateurs ayant été sélectionnés pour prendre la relève. V n’a pas rappelé Le Journal.

Commentaires