/sports/others
Navigation

Courir dans une fournaise

Coup d'oeil sur cet article

La température en a surpris plus d’un aujourd’hui, et si certains ont simplement dû abdiquer, d’autres ont carrément été mis K.-O. par la température.

Des participants ont été emmenés à l’hôpital et d’autres coureurs ont perdu connaissance sur le parcours, témoignant du poids, à peine endurable, des degrés.

Rien d’exceptionnel

Sans fournir le nombre exact des retraits, Denis Therrien, directeur général, estime qu’il y en a eu beaucoup. « La chaleur a causé un bon nombre d’abandons, mais ce n’est rien d’exceptionnel, compte tenu de la température. On s’attendait à ça », a expliqué Therrien.

Plusieurs déshydratations

Ce dernier a précisé que les coureurs qui ont eu recours aux services ambulanciers ont majoritairement souffert de déshydratation. « Ils ont eu besoin d’analyses sanguines pour se remettre sur pied, mais il n’y a pas eu de tragédie, a toutefois rassuré Therrien. On ne m’a pas rapporté de cas sérieux. »

Parlons-en de la température. Les coureurs ont enduré une chaleur variant de 21 degrés à 31 degrés à son sommet. La température la plus basse a été enregistrée au départ tandis que la plus haute s’est fait sentir aux alentours de 13 h. L’humidité relative ressentie a pour sa part oscillé de 60 à 80 %.

Commentaires