/news/currentevents
Navigation
Construction | syndicats

Enregistrés sans le savoir

Deux haut placés à la FTQ-Construction parlent d’intimidation

Coup d'oeil sur cet article

Des dirigeants syndicaux du milieu de la construction doivent s’attendre à de mauvaises surprises au cours des prochaines semaines. Enregistrés à leur insu, ils tiennent la vedette dans des vidéos compromettantes qui sont entre les mains des enquêteurs de la Commission Charbonneau. Voyez ces vidéos et les explications de notre journaliste, Jean-Louis Fortin.

Des dirigeants syndicaux du milieu de la construction doivent s’attendre à de mauvaises surprises au cours des prochaines semaines. Enregistrés à leur insu, ils tiennent la vedette dans des vidéos compromettantes qui sont entre les mains des enquêteurs de la Commission Charbonneau.

Dans plusieurs de ces documents audio et vidéo, dont le Journal a obtenu copie, les patrons décrivent à mots à peine couverts des pratiques d’intimidation qui seraient employées par certains groupes de travailleurs.

On reconnaît ainsi Yves Mercure, filmé par un de ses collègues lors d’un entretien dans son bureau, au moment où il était président de la FTQ-Construction.

Il explique à son interlocuteur comment certains groupes de travailleurs syndiqués peuvent exercer des pressions pour forcer un employeur à embaucher d’autres ouvriers membres de leur centrale syndicale.

Par exemple, en ralentissant le rythme de travail, les travailleurs arriveraient à leurs fins (voir les extraits ci-contre).

Selon lui, les deux corps de métier qui agiraient ainsi sont les grutiers et les électriciens, deux des plus importantes sections locales de la FTQ-Construction.

Pas de sanction

S’il est pour le moins surprenant d’entendre le président d’une centrale syndicale dire ouvertement que ses membres utiliseraient des pratiques illégales sur les chantiers, la FTQ-Construction n’entend pas sévir pour le moment.

Au bureau de l’actuel directeur général Yves Ouellet, on a rappelé au Journal que Mercure « n’est plus à l’emploi de la FTQ-construction », même s’il est toujours président d’une importante section locale, la Fraternité nationale des charpentiers menuisiers.

« On va attendre les conclusions de la Commission. Si des gens ont commis des gestes répréhensibles, ils devront en subir les conséquences », nous a-t-on affirmé.

Dans un autre document, uniquement composé de la bande audio, on entend Arnold Guérin alors qu’il était directeur général par intérim de la FTQ-Construction.

Enregistré sans le savoir au restaurant, Guérin associe plutôt l’intimidation et les menaces à Gérard Cyr, qui dirige l’autre importante centrale syndicale du milieu de la construction, le Conseil provincial du Québec des métiers de la construction (International).

Monnaie courante

Selon nos sources, de tels enregistrements sont monnaie courante dans les syndicats de la construction, où des individus appartenant à des factions internes rivales n’hésitent pas à recourir à des caméras cachées ou des enregistreuses bien dissimulées.

D’ailleurs, dans des images tournées avec une caméra cachée et diffusées au printemps dernier par TVA Nouvelles, Gérard Cyr avouait lui-même devant une assem­blée qu’il se doutait d’être enregistré.

La Commission a accumulé des dizaines de tels documents, fournis par plusieurs témoins. La plupart sont analysés, mais tous ne seront pas déposés par les procureurs, et donc accessibles au public.

PLusieurs déboires
En 2010, l’ancien directeur général de la FTQ-
Construction, Jocelyn Dupuis, a été accusé de fraude, de fabrication de faux documents et d’incitation à commettre une infraction. Un an et demi plus tôt, il avait dû démissionner après que les médias eurent révélé ses dépenses exagérées, notamment dans les restaurants.
Au début 2012, Gérard Cyr, qui dirige l’International, a été enregistré lors d’une assemblée alors qu’il tenait des propos désobligeants. Il a proféré des insultes et des menaces à l’endroit de Lise Thériault et de la présidente de la Commission de la construction du Québec (CCQ), Diane Lemieux.
Commentaires