/entertainment/celebrities
Navigation
Éric Lapointe

Une séparation qui fait mal

Une séparation qui fait mal
Photo d'archives Éric Lapointe et Mélanie Chouinard, heureux, sur le tapis rouge du gala de l’Adisq l’automne dernier. Elle attendait alors l’arrivée du petit Édouard.

Coup d'oeil sur cet article

Le chanteur vedette Éric Lapointe et sa compagne des dernières années, Mélanie Chouinard ont annoncé hier leur séparation. Dur choc pour la star qui devra livrer un autre combat. Comme il l’a déjà écrit et chanté, il est un être d’ombre et de lumière.

Hier, Eric Lapointe, qui fêtera ses 43 ans le 28 septembre prochain, a préféré garder le silence. La souffrance étant trop grande. Sa responsable des communications et fidèle complice depuis plusieurs années, Elizabeth Roy, nous a fait savoir qu’il allait bien mais optait pour le moment de ne faire aucun commentaire.

« Éric et Mélanie vous remercient de respecter leur intimité en cette période d’ajustement difficile. La décision est commune et fut prise dans l’intérêt de leurs enfants. »

Eric et Mélanie ont de très jeunes enfants. Édouard, 5 mois, né en avril dernier, Christopher-Arthur, 19 mois, né en février 2011 et William l’aîné, le fils de Mélanie, né d’une union différente, un pré-adolescent qu’Éric a toujours considéré comme son propre fils.

Lors de récentes entrevues, Eric Lapointe parlait avec fierté et excitation de son rôle de père.

« C’est le plus beau des trip. ¨Ça vaut toutes les ride de bicycle du monde et les plus beaux spectacles devant 100 000 personnes. C’est grandiose. Le but de l’existence, c’est de procréer. Je le sais maintenant », nous avait-il avoué le jour de la naissance du petit Christophe-Arthur.

L’émotion à vif

Dans son récent vidéoclip, Brume ta bouche, extrait de son album Le ciel de mes combats, sa conjointe Mélanie et Christopher-Arthur étaient mis en vedette.

Il n’a jamais caché être « un gars excessif » qui vit avec « plusieurs démons ». Éric Lapointe comptera à nouveau sur l’amour de son public pour traverser cette autre étape de sa vie.

« Mon public et moi, on a une relation d’amour. Ils comprennent le battant que je suis, m’accepte avec mes faiblesses », disait-il.

Or, plus que jamais il a besoin d’eux.

 

Commentaires