/news/politics
Navigation
Politique

«Je ne retournerai pas au caucus des députés», déclare Noëlla Champagne

Noëlla Champagne
Photo Agence QMI / Archives Noëlla Champagne

Coup d'oeil sur cet article

Au lendemain de la nomination des ministres du nouveau gouvernement de Pauline Marois, la députée de Champlain, Noëlla Champagne, ne comprend toujours pas pourquoi aucun député de sa région, la Mauricie, n'a été promu.

« Je suis convaincue, ce matin, plus que jamais, à partir des nombreux courriels et appels téléphoniques que j'ai reçus, que les gens sont déçus, heurtés et ils se sentent floués », a déclaré Noëlla Champagne, en entrevue avec Mario Dumont.

Celle pour qui avoir un siège au sein du Conseil des ministres est « aussi une question de fierté », ne comprend pas cette décision, malgré la belle performance du Parti québécois lors des dernières élections, où elle avait récolté 36 % des votes dans sa circonscription, Champlain.

«Ça laisse un goût amer, comme si on se vengeait d'un manque d'électeurs qui ont donné des députés à Mme Marois. »

Noëlla Champagne a d'ailleurs décidé de ne pas clore ce dossier de sitôt.

« Je ne retournerai pas au caucus des députés d'ici la fin du mois, sans avoir eu, minimalement, une rencontre avec Mme Marois », a-t-elle lancé à Mario Dumont.

Elle souhaite que le nouveau gouvernement réserve une place à la Mauricie.

« J'aurais souhaité, pour la région, qu'on nous fasse cet honneur-là. Nous le refuser, c'est déplorable et Mme Marois, comme chef de notre parti, a toute la liberté de corriger l'erreur. Ce serait tout à son honneur, c'est ce que les gens de la Mauricie lui demandent depuis hier matin.»

 

 

Commentaires