/news
Navigation
Écoles d’Ottawa

Les musulmans veulent des salles de prière permanentes

tableau
Photo archideaphoto - Fotolia.com

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Bien que les écoles secondaires d’Ottawa soutiennent offrir des salles de prière pour les étudiants musulmans, un chef islamique avance le contraire en affirmant que les étudiants n’ont pas accès à un local permanent et qu’ils sont souvent relégués dans de petites classes pour prier, du moins lorsqu’il y a un espace disponible.

Selon Washim Ahmed, qui est le directeur islamique de l’Association des étudiants musulmans de l’Université Carleton et qui dirige la prière du vendredi dans plus de six écoles secondaires publiques à Ottawa, aucune des écoles n’a une salle de prière permanente et les étudiants doivent souvent se déplacer entre des salles de classe et le gymnase, selon le local disponible.

«C’est un grand problème parce que les étudiants n’ont pas l’assurance qu’ils vont avoir ou non accès à une salle», a dit M. Ahmed.

Les musulmans sont obligés de prier à cinq reprises par jour à des heures précises, culminant avec la prière du vendredi midi.

Une école de London, en Ontario, a ouvert sa première salle permanente de prière plus tôt cette semaine.

Le Conseil scolaire d’Ottawa-Carleton dit qu’il réserve toujours une salle multiconfessionnelle pour la prière lorsque les étudiants en font la demande.

Il existe des demandes pour des salles de prière dans environ 60 à 70% des écoles de ce conseil scolaire.

«Elles ne sont accessibles qu’en dehors des heures de cours et elles sont sous la supervision du personnel», a expliqué Walter Piovesan, qui est le directeur associé de l’éducation au conseil scolaire. Il ajoute qu’aucune école n’a une salle de prière permanente.

Le conseil scolaire catholique a dit qu’il offre une salle de prière tranquille sur demande pour n’importe quel groupe.

 

 

 

Commentaires