/news/currentevents
Navigation
Trafic de cocaïne

Deux proches des Hells arrêtés

Coup d'oeil sur cet article

Deux vieux routiers et trafiquants de stupéfiants connus pour leur affilliation aux Hells Angels ont été arrêtés la semaine dernière avec 200 grammes de cocaïne et plus de 700 000 $.

 

Deux vieux routiers et trafiquants de stupéfiants connus pour leur affiliation aux Hells Angels ont été arrêtés la semaine dernière avec 200 grammes de cocaïne et plus de 700 000 $.

Alain Larocque, qui célèbre son 49e anniversaire de naissance aujourd’hui, et Serge Pollard, 56 ans, ont été appréhendés dans la nuit de vendredi, avec trois autres personnes, au cours de quatre perqui­sitions menées à Longueuil et ­Laval par les ­enquêteurs des stupéfiants de la Région ouest du SPVM.

Larocque serait le chef du réseau qui aurait voulu écouler la drogue dans l’est et l’ouest de la ville de Montréal.

Outre Pollard et Larocque, Pierre Roy, 51 ans, et ­Lyne Bourgeois, 39 ans, ont été accusés samedi de complot pour trafic de stupéfiants et de possession de stupéfiants dans un but de trafic. Le cinquième suspect, Stéphane Robert, 44 ans, a été accusé de possession de haschisch.

Des vétérans

Pollard et Larocque traînent une longue feuille de route criminelle et ont des liens étroits avec les Hells Angels.

En 2003, Larocque a été arrêté avec plusieurs individus, dont un proche de Maurice Boucher, Steven « Bull » ­Bertrand, lors du démantèlement d’un réseau de trafiquants dans l’opération Ouragan effectuée par les enquêteurs de l’escouade Carcajou. Il avait aussi été accusé d’avoir comploté avec Bertrand et d’autres individus pour tuer Normand Whissel, un membre des Bandidos, au printemps de 2002.

Pollard, pour sa part, a notamment été arrêté pour trafic de coke en compagnie de deux autres individus, dont l’ex-criminaliste Roger Bellemare, en 2006.

Il a été condamné à deux ans avec sursis en 2011 par un juge qui considérait qu’il avait repris sa vie en main et que le risque de récidive était quasi nul.

Il y a un an, Pollard a plaidé coupable à une accusation de possession d’arme, pour laquelle il a été condamné à une peine avec sursis de 11 mois, qui vient donc à peine de prendre fin.

 

Sur le même sujet
Commentaires