/news/politics
Navigation
Municipalités | Congrès

Neuville reçoit un appui de taille

Coup d'oeil sur cet article

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) fait un pied de nez au gouvernement fédéral en se rangeant derrière les opposants du projet de l’aérodrome de Neuville.

Les élus municipaux ont pris cette décision lors de la dernière journée du congrès de la FQM qui se déroulait dans la capitale nationale.

« C’est un poids supplémentaire que l’on veut adresser au gouvernement fédéral », a indiqué le président de la FQM, Bernard Généreux. « Il y a au Québec des façons de faire en matière d’aménagement du territoire qu’on doit respecter. »

Selon le président, ce projet vient chambouler les responsabilités municipales en lien avec le développement et l’aménagement du territoire. « Il y a un non-sens en termes de planification, dit-il. L’impact que ça crée sur le milieu de vie est aussi très important. »

En toute franchise, Bernard généreux a avoué que le pouvoir de négociation et les moyens d’action des municipalités avec le fédéral étaient somme toute limités, mais il désire rester confiant afin de pouvoir faire avancer le dossier dans la bonne direction. « On compte bien utiliser les responsabilités qui sont les nôtres qui nous sont transférées par le gouvernement du Québec », a souligné ce dernier.

Forcer la main du fédéral

M. Généreux pense toutefois être en mesure de discuter avec le ministre des Transports canadien, Denis Lebel,  « Il faut faire en sorte que le ministère des Transports du Canada, son ministre Label, qui est lui-même un ancien élu municipal, puisse entendre raison et qu’il reconnaisse l’iniquité créée à ce territoire », a-t-il évoqué. « J’ai déjà rencontré le ministre, et je l’ai déjà sensibilisé. Par contre, on ne peut pas, comme le fait M. Label, se dissimuler derrière des compétences », a-t-il cru bon de dire.

« On souhaite que le mauvais exemple de Neuville ne se répète plus et que le gouvernement du Québec et les municipalités puissent faire entendre raison au fédéral dans cette affaire »,  a signalé M. Généreux.

Le provincial réitère son appui

Le ministre des Affaires municipales et des Transports du Québec, Sylvain Gaudreault, a réaffirmé l’appui de son gouvernement aux opposants de l’aérodrome. « Notre position est claire et depuis longtemps et on appuie la FQM dans sa décision », a affirmé le ministre.

Contestataires heureux

Cette nouvelle a été accueillie avec joie par les résidents de Neuville qui contestent le projet d’aérodrome depuis le début. François Drolet, l’un des résidents qui habitent près du lieu litigieux, souligne l’importance de ce geste de la part de la FQM. « C’est une excellente nouvelle, a premièrement laissé tomber le Neuvillois. Plus il y a de monde qui s’oppose avec nous, mieux c’est! »

M. Drolet a par ailleurs tenu à souhaiter bonne chance à la FQM afin de négocier avec le ministre Lebel. « Depuis qu’il est ministre, c’est presque impossible de lui parler », a signalé le contestataire.

Commentaires