/news
Navigation
Djemila Benhabib

Lauréate du Prix international de la laïcité 2012

Menacée par des extrémistes
Photo courtoisie Djemila Benhabib.

Coup d'oeil sur cet article

Djemila Benhabib, auteure de Ma vie à contre-Coran, publié en 2009, et Des Soldats d'Allah à l'assaut de l'Occident, paru en 2011, a remporté le Prix international de la laïcité 2012.

Cette distinction, décernée par le Comité laïcité République, vise à récompenser chaque année une personnalité d'envergure internationale pour son engagement en faveur de la laïcité.

Le 8 octobre prochain, une cérémonie sera organisée à l'hôtel de ville de Paris en l'honneur de la lauréate. Cinq cents personnalités sont attendues, dont de nombreux dignitaires français et étrangers.

Le Comité laïcité République a été créé en France à l'initiative de plusieurs intellectuels, afin de promouvoir une citoyenneté républicaine fondée sur les valeurs universalistes. Le jury indépendant, dont la configuration change chaque année, est composé de personnalités scientifiques, intellectuelles et politiques et de responsables d'associations laïques.

L'engagement de Djemila Benhabib a été souligné par d’autres distinctions : en 2009, elle a été finaliste pour les prix littéraires du Gouverneur général du Canada et a remporté le prix des Écrivains francophones d'Amérique.

Au printemps dernier, Djemila Benhabib a séjourné en Tunisie et en Égypte pour finaliser son troisième ouvrage, intitulé Des femmes au printemps, dont la sortie est attendue en novembre prochain chez VLB.

Lors de la dernière élection générale au Québec, elle s’est présentée dans la circonscription de Trois-Rivières sous la bannière du Parti québécois, mais a été défaite.

 

 

Commentaires