/entertainment/movies
Navigation
Cinéma

Un acteur québécois dans le Starbuck américain

Un acteur québécois dans le Starbuck américain
Photo courtoisie, ina lopez L’acteur québécois Sébastien René jouera un rôle dans le remake hollywoodien de Starbuck, qui mettra en vedette l’Américain Vince Vaughn.

Coup d'oeil sur cet article

Le jeune acteur québécois Sébastien René a décroché un rôle dans le remake hollywoodien de Starbuck. Le tournage du film, intitulé maintenant Delivery Man, s’amorcera lundi, à New York.

Sébastien René, qui jouait le rôle du fils handicapé de Starbuck dans le film original, campera le même personnage dans le remake produit par DreamWorks, le studio de Steven Spielberg.

«Les gens chez DreamWorks, y compris Spielberg, ont adoré sa performance dans le film original, signale André Rouleau, producteur de Starbuck et de son remake.

«Quand ils ont vu le film original, ils pensaient que c’était un vrai handicapé tellement ils l’ont trouvé bon. Ils ont suggéré qu’on l’embauche pour jouer le même rôle dans la version hollywoodienne.»

Sébastien René aura sa première journée de tournage la semaine prochaine, à New York, avec, entre autres, l’acteur américain Vince Vaughn (Wedding Crashers), vedette principale du film.

Diplômé de l’école nationale de théâtre, le jeune comédien québécois a été vu notamment dans Apparences, Trauma et la série jeunesse 1, 2, 3... Géant!

Vince Vaughn motivé

Le tournage du Starbuck hollywoodien débute lundi à New York et se poursuivra jusqu’à la mi décembre. Ken Scott, co-scénariste et réalisateur du film original, sera aux commandes de la nouvelle version.

Outre Vince Vaughn, la comédie mettra en vedette Chris Pratt et l’actrice canadienne Cobie Smulders.

«On a eu une séance de lecture du scénario avec les acteurs hier et tout le monde est très excité par le tournage», raconte André Rouleau.

«Vince Vaughn est très motivé par le personnage de Starbuck, qu’il adore. C’est le fun de voir une star comme lui être aussi dédiée à notre film.»

Ken Scott a signé lui-même le scénario du remake en adaptant l’histoire à la culture et à la réalité américaine.

Le titre du remake a également été modifié récemment. Starbuck devient ainsi Delivery Man (Le livreur).

«C’est le titre qu’on aime le plus à date», signale André Rouleau.

«Plusieurs idées ont été lancées et on a accroché sur celle-ci. Comme le personnage de Starbuck est géniteur de 533 enfants, mais aussi livreur dans une boucherie, Delivery Man a une double signification. Mais même si on change de titre, le nom de code du personnage dans le remake restera Starbuck, comme dans le film original.»

La date de sortie de Delivery Man n’a pas encore été fixée. Après le tournage, une partie de l’équipe se déplacera à Los Angeles pour entamer la post-production du film. Une portion de ce travail pourrait également être effectuée à Montréal.


  • Le Starbuck original a été le plus grand succès du cinéma québécois en 2011 avec des recettes de plus de 3,4 M$ au box-office québécois.
Commentaires