/lifestyle/books
Navigation
Livres jeunesse

Le cercle des six

Le cercle des six

Coup d'oeil sur cet article

Un double meurtre vient d’être commis et un adolescent trisomique est accusé... Convaincu de son innocence, le docteur Sheffer décide de le prendre sous son aile et l’amène à sa clinique spéciale où l’attendent cinq autres jeunes avec des handicaps mentaux, mais surtout des aptitudes phénoménales. Ensemble, les six ados embarquent dans une enquête dangereuse, dans le but de protéger la planète...
Le cercle des six
La brigade des fous : Blackzone
de Philip Le Roy
Rageot Éditeur
(collection Thriller)
258 pages, dès 13 ans

 

Un double meurtre vient d’être commis et un adolescent trisomique est accusé... Convaincu de son innocence, le docteur Sheffer décide de le prendre sous son aile et l’amène à sa clinique spéciale où l’attendent cinq autres jeunes avec des handicaps mentaux, mais surtout des aptitudes phénoménales. Ensemble, les six ados embarquent dans une enquête dangereuse, dans le but de protéger la planète...

Quel concept innovateur et intéressant que d’avoir décidé de réunir six jeunes souffrant de troubles mentaux différents et de les transformer en superhéros, à l’épreuve de tout! C’est vrai qu’il est rare de lire un roman qui met en vedette une personne ayant un handicap mental, alors d’en retrouver six dans ce thriller pour ados, c’est vraiment génial...

Effectivement, car même si Adrien est accro aux jeux vidéos, que Méline est hyperactive et a des problèmes de concentration, que Sem est autiste, que Laurie s’automutile, que Gwendoline ne vit que pour séduire les garçons et que Diego est trisomique, ces six jeunes sont arrivés à découvrir leurs forces respectives pour devenir une équipe du tonnerre qui a à cœur le sort de la planète! Et honnêtement, c’est certainement grâce à ces personnages super bien définis que l’intrigue de ce bouquin est aussi enlevante.

La brigade des fous : Blackzone c’est du suspense, mêlé avec de l’aventure à la tonne et du drame, bref un vrai film d’action! Encore une fois, le côté imprévisible de l’intrigue s’explique grâce aux personnages, à la façon brillante qu’a l’auteur, Philip Le Roy, de les faire interagir entre eux, sans qu’on comprenne parfois le but de tel geste ou tel sujet de discussion, mais tout a clairement un but pré-établi depuis le début. Même chose quand les jeunes se séparent, lors de leur mission importante, et qu’on a droit au point de vue de quelques-uns d’entre eux, via un narrateur différent. Cela nous permet d’avoir vraiment une vue d’ensemble.

Bref, ce que je veux dire, dans le fond, c’est que ce livre est super captivant, qu’il présente des personnages hors du commun aux capacités et aptitudes insoupçonnables et que son intrigue nous garde en haleine jusqu’à la toute fin! En d’autres mots : impossible de s’ennuyer en le lisant. Vivement une suite, car j’ai déjà hâte de retrouver Adrien, Méline, Sem, Laurie, Gwendoline et Diego!

La saison des pluies
de Mario Brassard,
illustrations de Suana Verelst

Ce n’est pas pour rien que ce petit livre a gagné le Prix jeunesse des libraires (du Québec) cette année... L’auteur, Mario Brassard, et l’illustratrice, Suana Verelst, y abordent le deuil, plus précisément la mort d’un parent, d’un point de vue d’un enfant, avec tellement de douceur, mais aussi de réalisme que le produit final en est incroyablement beau. Le papa de Junior, sept ans, vient de mourir tragiquement et de façon précipitée dans un accident de la route... Le garçon et sa mère entreprennent donc, chacun à leur manière, mais ensemble, le long processus du deuil. La saison des pluies est sans aucun doute mon coup de cœur de la semaine !

La saison des pluies
de Mario Brassard,
illustrations de Suana Verelst
Soulières Éditeur (collection Ma petite vache a mal aux pattes)
80 pages, pour les enfants de 6 ans et plus.

Petaluda et la princesse du Nil - T.4.
de Sophie-Luce Morin, illustrations de Julie Besançon

Une autre belle aventure de Petaluda Papillon (Papillon Papillon, en fait, car petaluda, en grec, veut dire papillon) ! Les petits romans de cette série de l’auteure Sophie-Luce Morin mettent instantanément des étoiles dans les yeux de ceux qui les lisent. C’est donc avec un grand plaisir que j’ai entrepris la lecture de ce quatrième tome, Petaluda et la princesse du Nil, qui nous fait voyager, ce coup-ci, en Égypte. Petaluda s’y lie rapidement d’amitié avec Cléopâtre, qui est alors âgée du même âge qu’elle. Sa nouvelle amie se donne comme mission de lui faire découvrir son pays. Elles feront aussi la rencontre d’une sirène qui leur permettra de réaliser un vœu... Tout à fait charmant, je n’ai rien d’autre à ajouter !

Petaluda T.4. : et la princesse du Nil
de Sophie-Luce Morin,
illustrations de Julie Besançon
Les éditions Cornac
(collection Primo)
160 pages, à partir de 9 ans.

Mon premier dictionnaire Nathan
de Danielle Béchennec-Le Meunier

Voici un superbe dictionnaire s’adressant aux enfants âgés de trois à six ans... Effectivement, même si ceux-ci ne savent pas nécessairement encore lire, ce dictionnaire leur est dédié afin de les aider à enrichir leur vocabulaire, tout en associant des mots aux images représentant des objets du quotidien qu’ils connaissent déjà ou des animaux, par exemple. Muni d’onglets représentant les lettres de l’alphabet, ce dictionnaire est très pratique et utile : il comprend 1 500 mots, 2 000 illustrations et, à la toute fin, vous y retrouverez 16 fiches explicatives imagées (les animaux de la ferme, les fruits, le corps, etc.). Bref, ce dictionnaire est sincèrement un bijou : il mérite sa place dans la bibliothèque familiale !

Mon premier dictionnaire Nathan
de Danielle Béchennec-Le Meunier
Éditions Nathan,
239 pages, pour les 3 à 6 ans.

Un double meurtre vient d’être commis et un adolescent trisomique est accusé... Convaincu de son innocence, le docteur Sheffer décide de le prendre sous son aile et l’amène à sa clinique spéciale où l’attendent cinq autres jeunes avec des handicaps mentaux, mais surtout des aptitudes phénoménales. Ensemble, les six ados embarquent dans une enquête dangereuse, dans le but de protéger la planète...

Quel concept innovateur et intéressant que d’avoir décidé de réunir six jeunes souffrant de troubles mentaux différents et de les transformer en superhéros, à l’épreuve de tout! C’est vrai qu’il est rare de lire un roman qui met en vedette une personne ayant un handicap mental, alors d’en retrouver six dans ce thriller pour ados, c’est vraiment génial...

Effectivement, car même si Adrien est accro aux jeux vidéos, que Méline est hyperactive et a des problèmes de concentration, que Sem est autiste, que Laurie s’automutile, que Gwendoline ne vit que pour séduire les garçons et que Diego est trisomique, ces six jeunes sont arrivés à découvrir leurs forces respectives pour devenir une équipe du tonnerre qui a à cœur le sort de la planète! Et honnêtement, c’est certainement grâce à ces personnages super bien définis que l’intrigue de ce bouquin est aussi enlevante.

La brigade des fous : Blackzone c’est du suspense, mêlé avec de l’aventure à la tonne et du drame, bref un vrai film d’action! Encore une fois, le côté imprévisible de l’intrigue s’explique grâce aux personnages, à la façon brillante qu’a l’auteur, Philip Le Roy, de les faire interagir entre eux, sans qu’on comprenne parfois le but de tel geste ou tel sujet de discussion, mais tout a clairement un but pré-établi depuis le début. Même chose quand les jeunes se séparent, lors de leur mission importante, et qu’on a droit au point de vue de quelques-uns d’entre eux, via un narrateur différent. Cela nous permet d’avoir vraiment une vue d’ensemble.

Bref, ce que je veux dire, dans le fond, c’est que ce livre est super captivant, qu’il présente des personnages hors du commun aux capacités et aptitudes insoupçonnables et que son intrigue nous garde en haleine jusqu’à la toute fin! En d’autres mots : impossible de s’ennuyer en le lisant. Vivement une suite, car j’ai déjà hâte de retrouver Adrien, Méline, Sem, Laurie, Gwendoline et Diego!

Commentaires