/entertainment/comedy
Navigation
Guillaume Wagner

Encore plus populaire

Guillaume Wagner
photo le journal de montréal, ben pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Pour l’humoriste Guillaume Wagner, l’adage «parlez-en en bien, parlez-en en mal, l’important est d’en parler», semble finalement fonctionner pour le mieux.

Pour l’humoriste Guillaume Wagner, l’adage «parlez-en en bien, parlez-en en mal, l’important est d’en parler», semble finalement fonctionner pour le mieux.

Après avoir fait les frais des émissions de Radio X pendant quelques jours, il y a deux semaines, le jeune homme de 29 ans, qui vient de sortir son premier one man show, s’est retrouvé encore dans l’eau chaude, cette semaine, avec une controverse impliquant Marie-Élaine Thibert.

Eh bien, même si plusieurs internautes sont montés aux barricades pour défendre corps et âme la chanteuse, d’autres personnes en ont profité pour découvrir l’univers de Wagner, qui leur était jusque-là inconnu.

En l’espace de quelques jours, l’humoriste a vu 5 000 personnes de plus s’ajouter à sa page Facebook, qui compte maintenant plus de 31 000 fans. Sur Twitter, son nombre d’abonnés s’élève à plus de 17 000 internautes. Il peut aussi se targuer d’être connu à la grandeur de la province, ce qui n’est pas donné à tous les jeunes humoristes.

Chez Avanti, sa maison de production, on a indiqué que les ventes pour Cinglant s’élevaient déjà à environ 15 000 billets. En entrevue avant sa première, l’humoriste indiquait espérer atteindre la marque des 50 000. Reste maintenant à voir si certains spectateurs offusqués par ses propos à Tout le monde en parle ou par la blague sur Marie-Élaine Thibert voudront plutôt se faire rembourser!

Mike Ward à la défense

Lui qui avait préféré ne pas commenter la petite controverse Wagner-Thibert, Mike Ward a finalement publié une vidéo sur YouTube, cette semaine. L’humoriste est venu à la défense de son jeune collègue.

«C’était dans un show qui s’appelle Cinglant. C’est supposé être cinglant, c’est supposé déranger les matantes. Il le dit même avant de faire son gag. [...] C’est un très bon gag. J’en ai écrit des gags méchants dans ma vie et celui-là, c’est un très bon gag.»

«Les humoristes, on a le droit de faire les gags qu’on fait, poursuit-il. Si toi, ça te choque, c’est toi le problème.»

«Toute cette controverse est une tempête dans un verre d’eau, a dit le gérant de Wagner, Michel Grenier, qui s’occupe aussi de la carrière de Mike Ward. C’est la décision de Guillaume de retirer ce gag-là. De toute façon, le gag est brûlé!»

Commentaires