/news/education
Navigation
Laval

Le français perd toujours du terrain

Drapeau
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL- La population de langue maternelle française a connu une importante diminution à Laval au profit de l’anglais et des autres langues en dix ans, selon les données publiées par Statistique Canada la semaine dernière.

Les chiffres démontrent que la population de langue maternelle française a «beaucoup diminué à Laval», selon Statistique Canada.

Alors qu’elle représentait 74% en 2001, elle représentait, en 2011, 62% des habitants de l’île Jésus.

L’anglais a pour sa part légèrement augmenté, passant d’un peu moins de 7% en 2001 à 8% en 2011.

Mais ce sont les autres langues maternelles qui ont connu la plus grande augmentation (12%) depuis 10 ans.

Le français est également moins parlé à la maison. Le pourcentage de Lavallois parlant le plus souvent français au domicile s’établit maintenant à 67%, une diminution de 10% en dix ans.

L’anglais et les autres langues sont pour leur part en hausse.

Les données pour l’ensemble de la région démontrent que le français a également perdu du terrain sur l’île de Montréal, mais de façon moins significative qu’à Laval.

 

 

Commentaires