/sports/football
Navigation

Les Eskimos passent à l’Est

Les Eskimos passent à l’Est
Photo REUTERS / Archives Les Eskimos d’Edmonton ont été mis à l'amende par la LCF.

Coup d'oeil sur cet article

Chaque automne, lorsque s’amorcent les éliminatoires dans la LCF, comme c’est le cas aujourd’hui avec les duels Saskatchewan-Calgary et Edmonton-Toronto, il y a toujours des amateurs qui sont surpris.

Comment se fait-il que les Eskimos, une équipe de la section Ouest, disputent la demi-finale de l’Est?

Depuis 1996, lorsque la quatrième équipe d’une section montre un dossier supérieur à la troisième équipe de l’autre division, elle prend sa place.

Ce règlement fut instauré dans le but de récompenser les six meilleures équipes du circuit et de présenter des demi-finales plus compétitives.

Cette façon de faire provient du fait que, au cours des années 1990, des équipes de l’Est parvenaient à se qualifier pour les éliminatoires en remportant seulement quatre ou cinq matchs au cours de la saison régulière. Évidemment, ça en choquait plusieurs.

Toujours du même côté

D’ailleurs, depuis 1996, c’est la septième fois qu’on assiste à ce type de croisement. Et pour la septième fois, c’est une équipe de l’Ouest qui traverse dans l’Est.

Ce règlement fut appliqué pour la première fois en 1997. Pour l’occasion, les Lions s’étaient présentés à Montréal. Pour ceux qui l’auraient oublié, c’était le fameux match disputé au stade McGill à cause de la présence de U2 au Stade olympique. Montréal l’avait emporté par 45 à 35.

Au cours des six premiers croisements, les intrus n’ont gagné que deux fois, les deux dernières. Cependant, jamais une équipe de l’Ouest n’est parvenue à gagner le titre de la section Est.

Montréal est un vrai cimetière pour les transfuges. Quatre équipes de l’Ouest ont vu leur aventure se terminer dans la métropole. À deux reprises en demi-finale (C.-B. en 1997 et Saskatchewan en 2005) et deux fois en finale de section (Edmonton en 2008 et C.-B. en 2009).

Que la tradition continue!

Depuis que Trestman est en poste, les Alouettes ont disputé trois fois la finale de l’Est à domicile, donc après avoir obtenu une semaine de congé. Ils ont eu le dessus à chaque occasion, défaisant les Eskimos par 10 points en 2008, les Lions par 38 en 2009 et les Argonauts par 31 en 2010.

Je choisis Toronto pour sauver l’honneur de la section Est, mais si les Eskimos devaient passer, avec tout ce qu’on a mentionné plus haut, je ne donnerais pas cher de leur peau.

Je n’ai pas de boule de cristal, mais je trouverais bizarre que deux équipes de l’Ouest s’affrontent pour le match ultime, surtout qu’il s’agira de la 100e finale de la Coupe Grey.

Quoique... tout peut arriver à Toronto.

En 2007, lors de la dernière présentation de ce match dans la Ville Reine, Saskatchewan avait affronté Winnipeg, qui géographiquement parlant, sont deux équipes de l’ouest du pays.

Commentaires