/travel
Navigation
Valise web

Globe-trotter en fauteuil roulant

Globe-trotter en fauteuil roulant

Coup d'oeil sur cet article

Voici une belle leçon de courage et d’optimisme que nous offre Antoine Maniglier, un jeune paraplégique de 23 ans qui a traversé les États-Unis avec son ami Florent Demaison. Au programme : auto-stop, couchsurfing, rencontres et partage. Un documentaire qui nous fait voyager et réfléchir sur le handicap. Tout simplement inspirant.
vidéo buzz
Globe-trotter en fauteuil roulant
Voici une belle leçon de courage et d’optimisme que nous offre Antoine Maniglier, un jeune paraplégique de 23 ans qui a traversé les États-Unis avec son ami Florent Demaison. Au programme : auto-stop, couchsurfing, rencontres et partage. Un documentaire qui nous fait voyager et réfléchir sur le handicap. Tout simplement inspirant.
Ce qui énerve le plus les agents de bord
Le comparateur de vols Skyscanner.fr a mené une enquête auprès de 700 agents de bord sur des vols internationaux, originaires de 85 pays afin de savoir ce qui, dans le comportement des passagers, énerve le plus les agents de bord. Ce sont les passagers qui claquent des doigts pour attirer l’attention qui énervent le plus les agents de bord (26%). Ensuite, les personnes qui quittent leur siège alors que le voyant de ceinture de sécurité est encore allumé (13%), puis les passagers essayant de fourrer leurs bagages à main dans des coffres déjà pleins (11%). De plus, un agent de bord sur 10 indique ne pas supporter les voyageurs qui parlent pendant la démonstration de consignes de sécurité.
 
Un site à découvrir

Cartographier son périple avec Go Pro Travelling
Il s’agit d’une application de cartographie interactive qui permet de planifier et tracer son périple, et de le partager avec ses amis ou collègues en y ajoutant des photos prises en chemin. L’idée n’est pas nouvelle, mais Go Pro Travelling offre des cartes qui s’animent et sont visuellement attrayantes. À essayer! www.goprotravelling.com

 
Obtenir des vols moins chers en jouant à pile ou face
C’est grosso modo le concept que propose le tout nouveau site GetGoing.com, qui offre des rabais allant jusqu’à 40 % si vous lui laissez choisir votre destination finale. Voici comment cela fonctionne : les utilisateurs effectuent une recher­che de vol, soit par continent (Europe, Asie, États-Unis/Canada, etc.) ou par intérêt (plaisir en famille, plages et soleil, histoire et culture, etc.). Le site vous propose alors une dizaine de destinations possibles, avec une sélection de vols pour chacune d’elles. GetGoing.com vous demande ensuite de réduire les options à deux choix définitifs. Et c’est à ce moment-là que vous devrez confirmer la réservation et fournir votre numéro de carte de crédit sans savoir vers laquelle des deux destinations vous vous envolerez, c’est GetGoing.com qui choisira pour vous. Vous l’aurez compris, ce concept est surtout très intéressant pour les voyageurs flexibles sur le choix de la destination. Le site est cependant encore en version bêta et il faut attendre que la startup daigne envoyer une invitation pour accéder aux services de son site. Une invitation qui, malheureusement, tarde à arriver...
 
Saviez-vous que ?
Nous avons l’habitude de vous proposer chaque semaine une personne à suivre sur Twitter, mais nombreux sont les voyageurs qui utilisent Instagram pour partager leurs photos prises avec leur téléphone intelligent. Le blogueur Ryan Gargiulo propose d’ailleurs une liste de 17 utilisateurs Instagram dont il trouve les photos de voyage particulièrement inspirantes. Et elles le sont! Découvrez sa liste présentée sur son blogue à l’adresse suivante: https://bit.ly/Wn29pu

Voici une belle leçon de courage et d’optimisme que nous offre Antoine Maniglier, un jeune paraplégique de 23 ans qui a traversé les États-Unis avec son ami Florent Demaison. Au programme : auto-stop, couchsurfing, rencontres et partage. Un documentaire qui nous fait voyager et réfléchir sur le handicap. Tout simplement inspirant.

Ce qui énerve le plus les agents de bord

Le comparateur de vols Skyscanner.fr a mené une enquête auprès de 700 agents de bord sur des vols internationaux, originaires de 85 pays afin de savoir ce qui, dans le comportement des passagers, énerve le plus les agents de bord. Ce sont les passagers qui claquent des doigts pour attirer l’attention qui énervent le plus les agents de bord (26%). Ensuite, les personnes qui quittent leur siège alors que le voyant de ceinture de sécurité est encore allumé (13%), puis les passagers essayant de fourrer leurs bagages à main dans des coffres déjà pleins (11%). De plus, un agent de bord sur 10 indique ne pas supporter les voyageurs qui parlent pendant la démonstration de consignes de sécurité.

Commentaires