/lifestyle/health
Navigation
Santé

Les hémorroïdes

Les hémorroïdes
photo FOTOLIA La douleur liée aux hémorroïdes externes peut être vraiment très intense.

Coup d'oeil sur cet article

Un sujet douloureux. De façon récurrente, un Québécois sur deux au-delà de 50 ans en souffre. Silencieusement... Un problème qui peut toutefois être aisément prévenu, dans la plupart des cas, en évitant d’être constipé.

Un sujet douloureux. De façon récurrente, un Québécois sur deux au-delà de 50 ans en souffre. Silencieusement... Un problème qui peut toutefois être aisément prévenu, dans la plupart des cas, en évitant d’être constipé.

Elles peuvent survenir à tout âge, mais elles sont plus fréquentes en vieillissant, et certains facteurs peuvent faire en sorte de vous rendre plus vulnérable aux hémorroïdes. Les personnes dont les parents en souffrent sont plus susceptibles d’en avoir. Les femmes enceintes en sont également souvent affectées à cause du poids lié à la grossesse et aux efforts reliés à l’accouchement. L’obésité peut aussi aggraver les hémorroïdes de même que le fait de soulever de lourdes charges.

Explications

Les veines en périphérie de l’anus sont reliées à des veines plus grosses qui irriguent le foie et le cœur. Cette partie du système veineux ne comporte pas de valvule et le sang exerce une pression sur les veines les plus basses au sein de ce système. Lorsque le flux sanguin dans ces veines est restreint dans sa course ascendante la pression augmente et les veines se dilatent en se gonflant de sang, puis, s’affaiblissent et se libèrent des structures voisines qui les soutiennent se transformant ainsi en hémorroïdes.

Cette dilatation peut survenir juste au-dessus du canal anal, dans le rectum, on parle alors d’hémorroïdes internes. Lorsque la dilatation des veines survient à l’extrémité du canal, l’anus, elle provoque des hémorroïdes externes.

Les tissus du rectum comportent peu de nerfs sensitifs ce qui fait en sorte que les hémorroïdes internes sont généralement sans douleur. Dans les cas plus importants, une hémorroïde interne pourra se dilater à un tel point qu’elle pourra sortir de l’anus et procurer douleur et démangeaisons. Si cela survient, on peut palper une masse non douloureuse en s’essuyant après une selle. Cette hémorroïde remontera d’elle-même dans le rectum. On peut faciliter la chose en la repoussant doucement vers l’intérieur.

Les hémorroïdes externes sont localisées sous la peau, immédiatement à l’intérieur de l’ouverture de l’anus, une zone particulièrement sensible. C’est ce type d’hémorroïdes qui est douloureux surtout lorsqu’un caillot de sang se forme dans la veine dilatée. Ce caillot n’est pas dangereux et ne se déplacera pas dans l’organisme. La douleur pourra devenir intense notamment au passage des selles.

Pour traiter les hémorroïdes, des bains de siège d’une quinzaine de minutes, 3 ou 4 fois par jour, sont bénéfiques. Pour réduire la douleur et l’inflammation, des onguents sont en vente libre.

Commentaires