/sports/football
Navigation
Jovan Belcher

Sa famille brise le silence

Jovan Belcher
Photo Jamie Squire/Getty Images/AFP/Archives Jovan Belcher

Coup d'oeil sur cet article

KANSAS CITY - La famille de Jovan Belcher a dit être «consternée» par les actes de l'ex-secondeur des Chiefs de Kansas City, qui s'est enlevé la vie après avoir assassiné son amie de cœur, Kasandra Perkins, à la résidence du couple au cours de dernier week-end.

Quarante-huit heures après le drame qui a secoué l’équipe, la famille a brisé le silence lundi en publiant un communiqué de presse sur le web.

«Nos cœurs sont brisés. "Kasi" était aimée de tous ses proches, a déclaré la famille, tout en exigeant le respect de son intimité. Gardez-nous dans vos prières.»

Un drame effrayant

Après avoir ouvert le feu sur sa victime, Belcher s'est entretenu avec le directeur général Scott Pioli et l'entraîneur-chef, Romeo Crennel, à qui il aurait fait ses adieux.

Peu après, il a retourné son arme contre lui dans un stationnement du complexe d'entraînement des Chiefs, l'Arrowhead Stadium, à la vue de ses patrons.

À l'arrivée des policiers, vers 8 h, une foule de gens était présente dans le stationnement où Belcher a mis fin à ses jours.

Selon la police de Kansas City, un rapport d'enquête sera présenté aux procureurs d'ici jeudi.

 

Commentaires