/opinion/columnists
Navigation

Ne jamais relâcher

Coup d'oeil sur cet article

Dès que l’on sait qu’un jeune est en situation de danger, on doit prendre les moyens nécessaires pour essayer de l’aider ou encore procéder à l’arrestation des individus considérés comme étant les entremetteurs.

Dès que l’on sait qu’un jeune est en situation de danger, on doit prendre les moyens nécessaires pour essayer de l’aider ou encore procéder à l’arrestation des individus considérés comme étant les entremetteurs.

Après l’Opération Scorpion menée en 2002, je crois qu’il y a eu une prise de conscience de la part du milieu.

Les intervenants dans les écoles, par exemple, ont développé une grande sensibilité par rapport à cette problématique.

Maintenant, à savoir s’il y aurait matière à enclencher une autre opération policière avec l’ampleur qui a été donnée à Scorpion, je ne sais pas.

Ce qui est évident toutefois, c’est qu’il faut regarder le phénomène qui semble s’être dessiné après l’opération.

Petites cellules

Ce que l’on observe beaucoup maintenant, ce sont de plus petites cellules regroupant quelques individus qui tentent, par exemple, d’utiliser des jeunes femmes pour en recruter d’autres, que ce soit dans les écoles, les centres jeunesse ou encore les centres commerciaux.

Cette situation est d’ailleurs survenue, il y a quelques semaines, sur la Rive-Sud de Québec et l’un des instigateurs de la cellule a été traduit devant les tribunaux.

Cet individu-là n’était pas lié à un gang de rue en particulier, mais parce que l’information s’est transmise, entre les intervenants de façon précise et rapide, nous avons pu intervenir auprès des jeunes filles.

Nerf de la guerre

Je crois également qu’à l’instar des informations qui doivent se transmettre entre les intervenants, il ne faut pas affaiblir nos structures d’enquêtes parce qu’elles sont carrément le nerf de la guerre.

Tant et aussi longtemps que les proxénètes ou les clients vont sentir notre présence, ils vont se garder une certaine forme de gêne.

Par contre, s’ils sentent un certain relâchement de notre part, ils vont en tirer profit et nous serons tous perdants.

Commentaires