/entertainment
Navigation
Archambault

Des travaux de 1,5 million $ au magasin sur Sainte-Catherine

archambault
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le magasin Archambault situé depuis 1896 sur la rue Sainte-Catherine, à Montréal, vient de subir d'importants travaux évalués à 1,5 million $ pour se mettre au goût du jour. L’inauguration officielle a eu lieu mercredi, après neuf semaines de rénovations, durant lesquelles le magasin est demeuré ouvert.

Les quatre étages ont été réaménagés de manière à ce que chacun compte sa propre spécialité et des emplacements de détente ont été créés, dans un décor plus épuré.

Au sous-sol se trouvent les jeux vidéo et vidéo, tandis que la section librairie a presque triplée de surface au rez-de-chaussée pour accueillir encore plus d’ouvrages et enrichir son catalogue. Le premier étage est consacré au département musique et partitions, alors qu’au deuxième étage se trouvent les instruments de musique.

«Le réaménagement de notre magasin Archambault s'inscrit dans notre volonté de faire vivre la meilleure expérience possible à nos clients», a indiqué Donald Lizotte, président, secteur détail du Groupe Archambault.

Pour rehausser l’expérience du magasinage, le Groupe a donc misé sur «l’utilisation des technologies de pointe, un décor et un aménagement optimisés et une simplification de la recherche en magasin», a-t-il ajouté.

Une trentaine d'écrans à affichage dynamique ont été ajoutés au magasin phare, histoire de «renforcer le tournant numérique qu'Archambault a décidé de prendre».

Dans cette optique qui mise sur le «magasinage 360 degrés», des liseuses et des tablettes numériques y sont en démonstration.

Toujours la même mission

Malgré ces changements, qui incluent également un nouveau logo, le Groupe Archambault garde sa mission de «chef de file canadien dans la commercialisation des produits culturels, de divertissements et de télécommunications», a indiqué Donald Lizotte.

«Nous voulons faire rayonner la culture, faire connaître les artisans de la culture québécoise en leur offrant une visibilité unique, notamment avec notre implication dans les grands événements musicaux d’ici», a-t-il ajouté.

«En tant qu'acteur incontournable dans la vente de produits culturels et de divertissement au Québec, le Groupe a investi, depuis 2010, plus de 5 millions $ dans le réaménagement de trois des magasins», a-t-il expliqué. Les deux autres magasins qui ont subi des travaux majeurs sont situés à Sherbrooke et à Ste-Foy.

«Avec ce réaménagement, c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre dans l’histoire de cette belle aventure», a dit le président.

Le Groupe Archambault, une des plus vieilles chaînes de détail québécoises, exploite 15 magasins dans la Belle Province, une boutique en ligne ainsi que la librairie Paragraphe, située à Montréal.

117 ans plus tard...

Pour la petite histoire, soulignons qu'Edmond Archambault a ouvert une boutique spécialisée dans la vente de partitions en 1896 au coin des rues Sainte-Catherine et Saint-Hubert.

En 1930, le magasin déménageait ses pénates au coin Berri et Sainte-Catherine, dans l'édifice de sept étages – baptisé «La maison de l'avenir» – où il se trouve toujours.

Le magasin Archambault est un des quatre plus vieux magasins de la rue Sainte-Catherine, avec Ogilvy, La Baie et Birks.

La chaîne de magasins compte environ 1000 employés, dont 140 à la succursale de la rue Sainte-Catherine.

Les 40 ans d’embauche du vendeur de pianos Daniel Caron ont été soulignés lors de la soirée d’inauguration. Il a commencé à travailler le 19 octobre 1972 à la succursale de la rue Sainte-Catherine.

 

Commentaires