/news/transports
Navigation
Traverses dangereuses

Erreur de parcours sur un viaduc de l’A30

Coup d'oeil sur cet article

Le viaduc qui permet de passer par-dessus l’A30, chemin de la Haute-Rivière, à Châteauguay, et par lequel les automobilistes ont accès à une entrée et une sortie d’autoroute contient plusieurs anomalies concernant les traverses de piétons et de cyclistes.

 

Une lectrice du Soleil de Châteauguay a porté à l’attention du journal que les poteaux sur lesquels se trouvent les plaquettes vertes, où seront posés des boutons pour actionner les feux pour piétons, se trouvent beaucoup trop loin derrière un garde-fou.

La glissière de sécurité n’a d’ailleurs aucune entrée pour se rendre au bouton sans que les piétons ou cyclistes aient à l’enjamber.

Ça risque de causer encore plus problème en hiver lorsqu’il y aura un banc de neige entre la glissière et le poteau.

Sur l’intersection, où il aura éventuellement des feux de circulation, il y a trois futurs boutons pour traverser.

Par contre, l’un des trois se trouve sur le terre-plein central, alors qu’il n’y a aucun trottoir ou piste cyclable de l’autre côté, sur la voie qui se dirige vers Châteauguay.

Les deux autres sont placés de sorte que les passants peuvent traverser la sortie et l’entrée, de ce côté du viaduc, qu’en direction de Châteauguay, et non l’inverse.

Le consortium NA30 a pris note de nos questions mercredi, et à nouveau jeudi, mais le Soleil n’a eu aucune réponse à l’heure actuelle.

Commentaires